Le PLR Suisse n'exclura pas sa section genevoise

Affaire MaudetMalgré «la trahison des valeurs PLR», le parti suisse ne bougera pas. Personne ne veut le chaos.

Officieusement, le PLR Suisse ne lancera pas de procédure pour demander une exclusion de sa section genevoise.

Officieusement, le PLR Suisse ne lancera pas de procédure pour demander une exclusion de sa section genevoise. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mauvaise passe pour la direction du PLR Suisse. La décision de sa section genevoise, qui a voté mardi majoritairement son soutien au conseiller d'Etat Pierre Maudet, représente un camouflet. La présidente Petra Gössi, forte de l'appui de son comité directeur, avait en effet demandé il y a quelques semaines à Pierre Maudet de démissionner de sa fonction. Elle jugeait qu'il avait «trahi les valeurs du PLR» en mentant à plusieurs reprises.

Comment réagit le PLR Suisse face à cette section genevoise qui défie les principes du parti suisse? Va-il lancer une procédure d'exclusion envers la section rebelle? Officiellement, c'est motus et bouche cousue. Officieusement pourtant, les choses se décantent. Un élément est déjà certain: le PLR Suisse ne lancera pas de procédure pour demander une exclusion de sa section genevoise.

Pourquoi? Pour deux raisons. D'abord parce que les statuts ne prévoient pas une exclusion d'une section rebelle. Il faudrait donc faire tout un micmac pour arriver à un vote de de l'assemblée générale des délégués ou des présidents cantonaux. Mais la raison principale est politique. Comme le dit le conseiller national et membre du comité directeur suisse PLR Christian Wasserfallen, «exclure une section provoquerait un chaos au sein du PLR en pleine année électorale». Il estime également que «cela remettrait gravement en cause le principe de l'organisation fédérale du parti». En gros, chaque section cantonale est maître chez elle et doit assumer ses succès et ses errements.

Un membre de la direction ajoute qu'on pourrait certes exclure une section, mais uniquement en cas de dérive gravissime. «Par exemple si une section PLR se mettait à défendre le programme politique du PS».

Une communication importante

Au PLR Suisse, la rumeur court qu'une communication importante devrait avoir lieu dans la journée. Aux dernières nouvelles, il ne s'agit pas d'une conférence de presse de la présidente Petra Gössi. Non. Il se murmure ici que le Conseil d'Etat genevois pourrait communiquer cet après-midi sur l'affaire Maudet.

Créé: 16.01.2019, 12h16

Articles en relation

Le PLR mesure son soutien à Pierre Maudet

Politique Pris dans la tourmente de l’affaire Maudet, les membres du PLR ont débattu du sort à réserver à leur ancien «premier de cordée». Ils le soutiennent sans enthousiasme. Plus...

Le PLR retient son souffle avant de se pencher sur le sort de Pierre Maudet

Politique L’assemblée générale du 15 janvier donnera pour la première fois la parole aux membres de ce parti en crise. Plus...

Depuis Berne, le PLR Suisse fusille Pierre Maudet

Crise Le comité directeur demande à l’unanimité au conseiller d’État de démissionner. «Il a foulé aux pieds les valeurs du PLR.» Récit d’une folle journée à rebondissements. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.