Passer au contenu principal

La police genevoise crée une cellule pour traquer 4500 fuyards

Des inspecteurs se spécialisent pour retrouver, jusqu’au bout du monde, ceux qui fuient la prison ou la justice.

Cela paraît fou. La police genevoise recherche à ce jour environ 4500 personnes en fuite. La plupart doivent exécuter une peine de prison, plus ou moins longue, ou sont mis en cause dans une procédure judiciaire. Le nombre d’individus sous mandat ne cesse d’augmenter depuis cinq ans. Pour faire face à ce phénomène, et rendre la traque plus efficace, la police genevoise a créé au mois de mai une cellule spécifique composée de cinq policiers.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.