La police tire sur une voiture en fuite à Bienne

Canton de BerneLa police bernoise a arrêté samedi un couple de cambrioleurs présumés à Bienne. Elle a dû tirer dans le pneu du véhicule dans lequel il avait pris la fuite.

photo d'illustration

photo d'illustration Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cambriolage et course poursuite à Bienne samedi soir en début de soirée. Informée d'une tentative d'effraction dans une maison au Chemin des Pinsons à Bienne, la police cantonale bernoise a dépêché sur place des agents. Ceux-ci ont constaté que plusieurs personnes prenaient la fuite à pied et à bord d'une voiture garée à proximité.

Les policiers ont alors tenté d'empêcher les cambrioleurs de s'enfuir, et un agent a tiré un coup de feu contrôlé dans un pneu du véhicule. Malgré cela, les malfrats ont réussi à s'enfuir avec le véhicule endommagé.

Les fuyards ont ensuite été repérés dans les environs du carrefour Rue du Krähenberg/Crêt-du-Bois et pris en chasse. La voiture a alors roulé ventre à terre en direction de la Rue de Madretsch. Elle a traversé une passerelle pour piétons, toujours à une vitesse excessive, et la patrouille l'a ensuite perdue de vue, explique la police dans un communiqué lundi.

Mais deux personnes suspectes ont finalement été appréhendées près de la gare des marchandises. Il s'agit d'un homme de 18 ans et d'une femme de 20 ans. Tous deux sont actuellement en détention provisoire. La voiture endommagée a également été retrouvée. Personne n'a été blessé.

Créé: 31.12.2018, 10h40

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.