Passer au contenu principal

Des policiers français suivent une auto en Suisse et tirent

C’est arrivé jeudi 12 mai en début de soirée. La course-poursuite ratée crée l’embarras.

La coopération transfrontalière en matière de sécurité est bonne, mais un couac mettant en cause la police d’Annemasse crée le malaise.
La coopération transfrontalière en matière de sécurité est bonne, mais un couac mettant en cause la police d’Annemasse crée le malaise.
Lucien Fortunati

Gros couac dans la coopération transfrontalière en matière de sécurité. Une course-poursuite menée par des policiers d’Annemasse sur le sol genevois est légalement mise en cause. Pire, des agents français auraient par la suite produit un faux rapport. Le Ministère public genevois a ouvert une enquête. Les versions divergent de part et d’autre de la frontière. De quoi créer un malaise, en coulisse, entre les autorités haut-savoyardes et genevoises.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.