39% des Suisses réclament quatre semaines de congé

Congé paternitéUn sondage commandé par l'association pour «Le congé paternité maintenant!» montre les préférences des Suisses.

Image d'illustration

Image d'illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En 2015 déjà, 80% des Suisses soutenaient le congé paternité, aujourd’hui ils sont 85%. C’est ce que montre un sondage publié mardi par l’association «Le congé paternité maintenant!» La grande surprise, pour son président Adrian Wüthrich, vient des chiffres sur la longueur du congé paternité.


A lire: «Sans congé paternité, familles et enfants trinquent»


Il y a quatre ans, 40% des sondés optaient pour un congé de quatre semaines, et le même pourcentage pour 2 semaines. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 24% à demander deux semaines, comme ce que propose le contre-projet, 39% quatre semaines, ce que propose l’initiative populaire, et 35% pour un congé paternité de huit semaines qui entrerait dans le cadre d’un congé parental.

Le fait que les sondés plébiscitent une durée de quatre semaines ou plus est très encourageant pour le comité d’initiative. Vu ces résultats, le texte sera très probablement maintenu, même en cas d’acceptation du contre-projet par le Conseil national.

«Le congé paternité est un premier pas, explique Adrian Wüthrich. Si comme ce sondage semble le montrer, la demande est là, la prochaine étape sera un congé parental.» Plusieurs propositions dans ce sens sont déjà sur la table du parlement.

Créé: 10.09.2019, 17h25

Articles en relation

La Suisse, mouton noir du congé paternité

Société Suspense à Berne: le parlement doit voter mercredi. Notre pays cessera-t-il d’être en queue de peloton européen? Plus...

«Sans congé paternité, familles et enfants trinquent»

Société Deux ou quatre semaines de congé pour les pères? Le National en débat ce mercredi. Certains patrons n’ont pas attendu. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...