«Il est urgent d'augmenter la redevance poids lourds»

Politique climatiqueLe nombre de camions en transit doit être réduit de manière drastique si la Suisse veut tenir ses engagement climatiques, martèle l'Initiative des Alpes.

Le Genevois Laurent Seydoux, vice-président des Verts-libéraux et membre du comité de l'Initiative des Alpes.

Le Genevois Laurent Seydoux, vice-président des Verts-libéraux et membre du comité de l'Initiative des Alpes. Image: Odile Meylan

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Suisse n'atteindra ses objectifs climatiques que si elle transfère le transport de marchandises sur le rail. Sinon, il est inutile d'espérer réduire les émissions de carbone, estime l'Initiative des Alpes.

L'association environnementale demande de la cohérence au Conseil fédéral. Elle espère aussi que le peuple refusera la construction d'un deuxième tube routier au Gothard, le 28 février prochain. Les explications du Genevois Laurent Seydoux, membre du comité de l'Initiative des Alpes, à deux semaines du Sommet climatique de Paris.

Pourquoi lancez-vous aujourd'hui ce plaidoyer pour le ferroutage? Le tunnel ferroviaire de base du Gothard, qui ouvrira l'an prochain, permettra justement le transbordement des marchandises sur le rail.

En résumé la Suisse a les infrastructures mais il lui manque la volonté politique. Plus d'un million de camions traversent le pays chaque année, alors que le peuple a voté il y a vingt ans pour un plafond de 650000 poids lourds. Or,toutes les infrastructures pour assurer le transbordement route-rail et le transport par rail sont maintenant là. Doris Leuthard veut par ailleurs développer une politique climatique et faire baisser drastiquement les émissions de gaz à effet de serre. Or, que voit-on? Des cadeaux au lobby routier! La redevance poids lourds (RPLP) est de 275 francs alors que la Suisse avait négocié un maximum de 325 francs avec l'Union européenne. Pourquoi ce cadeau de 50 francs? Adaptons cette taxe pour rendre le rail compétitif. Il faut contraindre les transporteurs à utiliser l'option ferroviaire.

Mais le transport routier n'est-il pas indispensable à l'économie?

Bien sûr, le trafic local qui assure les derniers kilomètres de livraison se fera toujours par la route. Mais il est essentiel de trouver des solutions alternatives pour la traversée du pays, de Bâle à Chiasso, par des conteneurs. Je vous rappelle que 95% du CO2 émis pour le transport de marchandises viennent des camions. La Suisse a montrée de l'ambition en votant l'Initiative des Alpes et en décidant de baisser ses émissions de gaz à effet de serre. Maintenant qu'elle a investi 24 milliards dans les nouvelles transversales alpines, ce n'est pas le moment de laisser tomber.

Vous appelez aussi à voter non, le 18 février prochain, à un deuxième tunnel routier au Gothard. Or, celui-ci servirait à l'entretien. Quel est le lien?

C'est une question d'efficience. On ne peut pas gaspiller 3 à 4 milliards pour construire un nouveau tunnel routier, alors que l'argent manquera pour l'amélioration du réseau routier ces prochaines décennies. Une rénovation simple du tunnel existant exigera de créer des infrastructures de transbordement route-rail, entre Uri et le Tessin. Or, on pourrait imaginer que ces infrastructures soient ensuite maintenues dans la durée, pour le ferroutage du trafic régional. Ce serait une belle solution, innovante. Notre défi sera de l'expliquer à la population ces prochaines semaines. (24 heures)

Créé: 23.11.2015, 16h52

Articles en relation

«Les Romands ont tout intérêt à avoir un deuxième tunnel au Gothard»

Votation Les Suisses voteront le 28 février 2016 sur la construction d'un tube routier au Gothard. Olivier Français appelle d'ores et déjà à un oui dans les urnes. Plus...

Doubler le Gothard? Le combat reprend en force

Routes Le tunnel routier du Gothard fête ses 35 ans. L’occasion d’une visite guidée organisée par les partisans d’un deuxième tube. Reportage. Plus...

Plébiscite pour un second tunnel routier au Gothard

Controverse Le peuple serait favorable à creuser une deuxième voie de circulation dans le massif selon un sondage. En partie à cause des bouchons. Plus...

«Pas besoin de deux tunnels pour rendre le Gothard plus sûr»

Circulation routière L'Association transports et environnement (ATE) conteste les arguments de Doris Leuthard. Et plaide contre le creusement d'une deuxième voie routière. Plus...

Le tunnel de base du Gothard révolutionnera le rail dans deux ans

Suisse Les CFF présentent l’impact de l’ouverture du tunnel de base du Gothard sur le transport de marchandises et de voyageurs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.