L’UDC chiffre à 4% l’effet Parmelin en Romandie

PartisLes bénéfices électoraux du nouveau conseiller fédéral seront limités, rétorquent les autres partis.

Toni Brunner, président de l’UDC, en discussion avec Guy Parmelin, mercredi, juste avant l’élection.

Toni Brunner, président de l’UDC, en discussion avec Guy Parmelin, mercredi, juste avant l’élection. Image: PETER KLAUNZER/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Y aura-t-il un effet Parmelin pour l’UDC? Le parti blochérien croit dur comme fer que l’accession du vigneron de Bursins au Conseil fédéral va favoriser sa progression électorale en Suisse romande. Toni Brunner le proclamait haut et fort la semaine dernière. Il l’a répété ce week-end dans la Zentralschweiz/Ostschweiz am Sonntag . Il s’attend à ce que le nombre d’électeurs progresse de 4% de ce côté de la Sarine. Avec Guy Parmelin, l’UDC sera perçue pour la première fois comme un parti qui porte la nation, affirme-t-il.

Claude-Alain Voiblet, vice-président du parti, le pense également. Et de préciser: «La personnalité de Guy Parmelin est aussi de nature à calmer ceux qui veulent toujours nous diaboliser. Nous sommes un parti comme les autres, qui représente un quart de l’électorat romand.»

Une balle dans le pied?

De quoi semer un soupçon d’inquiétud e chez les adversaires. On sait que l’élection de Guy Parmelin a été favorisée par Christian Levrat et Christophe Darbellay. Les présidents du PS et du PDC avaient réclamé publiquement la présence d’un Romand sur le ticket des candidats UDC, favorisant ainsi le choix du Vaudois. C’est le fameux «coup Parmelin», comme certains l’appellent outre-Sarine, auréolant les deux chefs de partis d’une gloire de «faiseurs de ministres UDC». La gauche et le centre se seraient-ils tiré une balle dans le pied? Christian Levrat l’exclut: «Je ne vois pas de lien entre les conseillers fédéraux et la progression réelle d’un parti, réagit le président du PS. Que je sache, le PLR neuchâtelois n’a pas profité d’un effet Burkhalter, ni le PS fribourgeois d’un effet Berset.»

Christophe Darbellay tempère lui aussi l’enthousiasme des UDC: «Guy Parmelin est un terrien pragmatique, or ce n’est pas vraiment la tasse de thé de son parti, observe le Valaisan. Je prévois plutôt qu’il y aura vite de la friture sur la ligne entre lui et l’UDC.» Le Valaisan ajoute que «vouloir normaliser et lisser l’image de l’UDC reviendrait à abandonner la stratégie du «seul contre tous» qui a fait tout son succès. Ce serait devenir un parti blanchi sous le harnais, comme le PDC et le PLR. Je n’y crois pas une seconde.»

L’impact sera peut-être réduit, mais pas nul pour autant, nuancent certains. «Si influence il y a, ce sera sur les alliances électorales dans les cantons, admet la Vaudoise Géraldine Savary, vice-présidente du PS. Une UDC qui aurait gagné en fréquentabilité peut être ressentie comme plus compatible par les électeurs des autres partis bourgeois.» Le PDC Dominique de Buman acquiesce: «Je n’exclus pas un effet de ce genre, d’ailleurs cela fait sans doute partie de la stratégie de l’UDC, estime le Fribourgeois. Mais d’un autre côté, je vous ferais remarquer que Doris Leuthard est la ministre la plus populaire, mais cela n’a pas aidé notre parti dans les cantons.»

Question de charisme

La section vaudoise de l’UDC pourrait certes profiter de l’aura d’un conseiller fédéral. Ailleurs, les partis bourgeois n’ont pas attendu pour faire alliance (comme dans le canton de Fribourg) ou progresser même sans alliance (comme à Genève). Selon les chiffres de l’Office fédéral de la statistique, l’UDC s’est renforcée à 21% des votes en moyenne en Suisse romande lors des dernières fédérales. C’est toutefois très loin des 32,9% que le parti a obtenus dans les cantons de langue allemande.

L’UDC peut attendre un «petit plus» de la présence de Guy Parmelin parmi les sept Sages, mais surtout un effet interne pour mobiliser les troupes et les militants. C’est du moins la vision du politologue Pascal Sciarini: «Nos études montrent que le fameux potentiel de l’UDC en Suisse romande est à relativiser, car le programme du parti correspond moins à la sensibilité romande, dit-il. L’autre aspect, c’est que Guy Parmelin n’a pas non plus l’envergure d’un leader charismatique à la Blocher.» Le PDC genevois Guillaume Barazzone «imagine mal Guy Parmelin en chef de guerre pour les prochaines échéances cantonales». Sans compter que, comme conseiller fédéral, il doit se placer au-dessus de la mêlée. (24 heures)

Créé: 14.12.2015, 08h05

Articles en relation

Trois petits tours et voilà Guy Parmelin élu en douceur

Conseil fédéral Le Vaudois est entré hier matin au Palais fédéral comme parlementaire, il en est ressorti conseiller fédéral sans coup férir. Guy Parmelin était favori dès le début. Récit d’une élection jouée d’avance. Plus...

Guy Parmelin a déjà entamé sa nouvelle vie de conseiller fédéral

Élections fédérales Le Vaudois a vu son agenda changer du tout au tout, afin d'être prêt à entrer en fonction le 1er janvier. Plus...

Un peu déçu, Parmelin devra se coltiner l’armée

Conseil fédéral Editorial Le nouveau conseiller fédéral hérite du département poids plume. Ueli Maurer a revendiqué avec succès les Finances. Certains déplorent que l’asile reste en mains du PS. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.