L'UDC valaisanne s'attaque au port du voile à l'école

DémocratieLes Valaisans se prononceront probablement sur la question. Le parti a récolté les signatures nécessaires.

L'UDC valaisanne a récolté les signatures nécessaires pour lancer une initiative cantonale.

L'UDC valaisanne a récolté les signatures nécessaires pour lancer une initiative cantonale. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'UDC dépose ce lundi après-midi son initiative visant à interdire le port du voile dans les écoles valaisannes. Le texte «Pour des têtes nues dans les écoles valaisannes», qui vise uniquement le voile islamique, a récolté plus de 4600 signatures, soit 400 de plus que nécessaire. La chancellerie d'Etat valaisanne doit encore vérifier leur validité. La section valaisanne du parti a lancé son initiative en février 2015, suite au refus du Grand Conseil de valider une motion du groupe UDC demandant une loi qui interdit toute forme de couvre-chef à l'école publique.

«Cela signifie simplement que nous ne vivons pas des situations telles que celles dont nos voisins français nous donnent le spectacle»

L'UDC valaisanne entend lancer le débat sur la place de l'Islam dans notre société. Le parti rappelle au passage que l'école valaisanne n'est pas laïque, mais basée sur des valeurs chrétiennes. Elle se tient également au credo «mieux vaut prévenir que guérir»: «D’aucuns nous disent qu’il y a encore peu de cas, chez nous en Valais, où des jeunes filles musulmanes revendiquent le droit de porter le voile à l’école», reconnaît sur le site de la section UDC son vice-président Jean-Luc Addor, coprésident du comité d’initiative. «C’est vrai C’est même heureux. Cela signifie simplement que nous ne vivons pas (ou pas encore, si nous ne faisons rien) des situations telles que celles dont nos voisins français nous donnent le spectacle.»

Les Valaisans trancheront ainsi probablement sur cette question très polémique, dont le débat s'étend dans toute la Suisse. Le 11 décembre 2015, le Tribunal fédéral (TF) a désavoué la commune de St. Margrethen dont le règlement scolaire interdit le port de toute forme de couvre-chef en classe. Le TF avait pris une décision similaire concernant le cas de deux jeunes filles de la commune de Bürglen (TG). Une autre affaire impliquant deux écolières somaliennes de Heerbrugg (SG) doit encore être examinée.

Interdiction au Tessin

Outre le voile, l’interdiction du port de la burka et du niqab a été acceptée dans les urnes en 2013 au Tessin. La Landsgemeinde de Glaris se prononcera quant à elle probablement en mai 2017 sur une interdiction de se dissimuler le visage dans l'espace public, visant avant tout la burqa.

En septembre 2015, une initiative fédérale a été lancée afin de généraliser l’interdiction de la burqa au niveau national. (24 heures)

Créé: 22.02.2016, 11h48

Articles en relation

L’interdiction de la burqa tombe à pic avant les fédérales

Initiative populaire Editorial Bien que le parlement fédéral y travaille déjà, un comité veut que le peuple se prononce sur l’interdiction de se cacher le visage. Plus...

On ne peut pas interdire le port du voile à l'école en Suisse

Tribunal fédéral Les écolières musulmanes sont autorisées à se rendre en classe voilées. Le Tribunal fédéral a invalidé un règlement communal. Plus...

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 mars 2019.
(Image: Bénédicte) Plus...