Pétition lancée contre un herbicide jugé dangereux

SuisseLe glyphosate, un ingrédient du Roundup, est au centre de la pétition déposée jeudi matin à Berne.

Le glyphosate est contenu dans le désherbant Roundup de l'américain Monsanto.

Le glyphosate est contenu dans le désherbant Roundup de l'américain Monsanto. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Fédération romande des consommateurs (FRC), Greenpeace et les Médecins en faveur en faveur de l'environnement ont déposé jeudi une pétition qui demande aux autorités fédérales d'interdire les herbicides à base de glyphosate. Le texte a été signé par 25'340 personnes.

En Suisse, chaque année, 300 tonnes de cette substance sont répandues, bien qu'elle soit classée cancérogène probable par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l'Organisation mondiale de la santé.

Le glyphosate est l'herbicide dont la production est la plus importante au monde, ingrédient notamment du Roundup, produit phare de l'américain Monsanto. (ats/nxp)

Créé: 04.02.2016, 12h03

Articles en relation

Glyphosate: l'UE se défend contre les critiques

Pesticides Contrairement à l'OMS, l'Autorité européenne de sécurité des aliments juge «improbable» le risque cancérigène du glyphosate, utilisé dans les pesticides. Plus...

Le glyphosate ne serait pas cancérigène

Santé L'autorité européenne de sécurité des aliments estime que le Roundup, un désherbant, ne provoque pas de cancer. Plus...

Berne n’interdit pas le Roundup malgré les craintes pour la santé

Glyphosate Une agence de l'OMS considère le célèbre désherbant comme probablement cancérigène. Le Conseil fédéral appelle au calme. Plus...

Monsanto pourrait supprimer des postes à Morges

Industrie La multinationale américaine réduit ses effectifs dans le monde entier tout en maintenant son siège européen dans le canton de Vaud. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.