Passer au contenu principal

«Je suis le chemin le plus difficile, celui du libéralisme»

La Suisse prospère mais l’économie est sous le feu des critiques. Le ministre Johann Schneider-Ammann livre son analyse

«Nous sommes tous humains. (Rires.) Certains jours, nous sommes plus intelligents que d’autres où nous perdons un peu les pédales et commettons des erreurs», relève Johann Schneider-Ammann.
«Nous sommes tous humains. (Rires.) Certains jours, nous sommes plus intelligents que d’autres où nous perdons un peu les pédales et commettons des erreurs», relève Johann Schneider-Ammann.
Philippe Maeder

Alors que les votations qui remettent en cause les règles actuelles se multiplient, le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann s’exprime sur la relation entre la population et l’économie. L’ancien entrepreneur répond aux critiques tout en continuant d’assumer ses convictions libérales.

Nous votons le 30 novembre sur Ecopop, l’or, et les forfaits fiscaux. Laquelle de ces initiatives craignez-vous le plus?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.