Passer au contenu principal

Des employés du Service de renseignement peu discrets sur la Toile

Des collaborateurs du SRC se présentent sur des réseaux sociaux professionnels.

Markus Seiler, directeur du Service de renseignement de la Confédération, dispose d'un compte LinkedIn.
Markus Seiler, directeur du Service de renseignement de la Confédération, dispose d'un compte LinkedIn.
Keystone

Certains collaborateurs, actuels ou anciens, du Service de renseignement de la Confédération (SRC) ne font guère preuve de discrétion. Ils se dévoilent sur des plates-formes Internet, LinkedIn ou Xing, et y décrivent leurs compétences et leur cahier des charges, révèle la Schweiz am Sonntag .

Le dominical mentionne notamment le cas d’un employé qui explique travailler comme spécialiste ComCenter – un service qui réceptionne, classe et transmet les informations en Suisse et à l’étranger. Un autre, externe, a été impliqué dans le développement d’un système de base de données dont il donne quelques informations. Et le journal d’ajouter que le directeur du SRC, Markus Seiler, possède un profil LinkedIn.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.