Passer au contenu principal

L'Etat fouineur a aussi du bon

La tragédie de Charlie Hebdo devrait lever les obstacles idéologiques qui freinent la réforme du renseignement suisse.

Entre le cliché de l’Etat fouineur et ses milliers de fiches en carton et celui des gentils barbouzes amateurs à croix blanche, façon James Bond du pauvre, où en est vraiment le Service de renseignement helvétique? Que savons-nous des nouvelles menaces? Sommes-nous outillés pour les combattre? Et à défaut d’éviter le pire, avons-nous les moyens de participer à la lutte antiterroriste engagée au niveau mondial?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.