Passer au contenu principal

L’interdiction du voile intégral divise les femmes

Quelques féministes apportent leur caution à l’initiative. Mais la majorité la rejette, par crainte de discriminer.

Le niqab peut apparaître comme un symbole d’oppression des femmes.
Le niqab peut apparaître comme un symbole d’oppression des femmes.
AFP

L’initiative contre le port du voile intégral, présentée cette semaine par le comité d’Egerkingen, récolte essentiellement du soutien dans les milieux proches de la droite dure. Les défenseurs des droits humains et les féministes se gardent bien d’applaudir le texte, même si le niqab ou la burqa peuvent apparaître comme des symboles d’oppression. Et même si les juges de Strasbourg considèrent qu’une telle interdiction est compatible avec la Convention européenne des droits de l’homme.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.