Loi sur le tabac: Berset prône une solution médiane

SuisseAlain Berset n'a pas caché que la future loi sur les produits du tabac avait nécessité une pesée très subtile des intérêts en jeu.

Alain Berset n'a voulu concocter une loi qui aurait braqué les milieux économiques.

Alain Berset n'a voulu concocter une loi qui aurait braqué les milieux économiques. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La loi sur les produits du tabac promet de sérieuses escarmouches tant les positions semblent incompatibles entre les différents partenaires, a reconnu mercredi Alain Berset en marge de la présentation de sa loi.

«Nous avons fait une consultation qui a donné des résultats extrêmement contrastés, cela va être relativement difficile pour la suite du débat parce que les positions paraissent presque inconciliables», a reconnu le conseiller fédéral à la tête du Département fédéral de l'Intérieur.

«Nous allons nous battre pour ce projet»

Les divergences sont en effet très profondes entre les milieux de la santé, les défenseurs de la jeunesse et les consommateurs d'un côté, pour qui le Conseil fédéral ne vas pas assez loin, en comparaison de ce qui se fait à l'étranger et même dans les pays frontaliers de la Suisse.

De l'autre côté, les milieux économiques, les producteurs et ceux qui vivent de la publicité du tabac ont clairement signalé au gouvernement que cette loi était «liberticide et qu'elle empêcherait de travailler», a expliqué Alain Berset. «Nous avons essayé de trouver un équilibre entre ces deux pôles pour trouver un compromis, sans perdre de vue l'objectif principal qui est de limiter les incitations auxquelles les jeunes sont confrontés».

Impossible donc d'aller trop loin, comme une interdiction totale déjà en vigueur dans d'autres pays, afin de ne pas braquer les milieux économiques. «C'est du réalisme politique. Nous devons trouver des majorités dans les deux Chambres où il y a beaucoup de groupes d'intérêts qui interviennent dans ces questions. C'est un projet minimal qui a des chances d'être accepté et nous allons nous battre pour ce projet.»

Créé: 11.11.2015, 16h40

Articles en relation

L'e-cigarette avec nicotine sera autorisée

Suisse Pour le Conseil fédéral, il s'agit de mettre à disposition des fumeurs une solution alternative. Plus...

La Suisse se profile en place forte de la cigarette

Tabac Japan Tobacco International a inauguré mardi son siège mondial à Genève. D’autres géants de la fumée ont misé sur la Suisse pour produire des cigarettes. Explications Plus...

Des experts suggèrent que l'e-cigarette soit prescrite

Grande-Bretagne Une étude britannique montre que les cigarettes électroniques pourraient «changer la donne pour la santé publique». Plus...

La dernière usine de tabac de Suisse pourrait fermer

Broye Fermenta est appelée à disparaître, laissant un peu plus seuls les planteurs de tabac du pays Plus...

L'interdiction de la pub sur le tabac a la cote

Santé En 2014, 53% de la population suisse était favorable à une interdiction générale de la publicité pour le tabac, contre 49% en 2012. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.