Passer au contenu principal

Les négociations sur TISA allument le feu en Suisse

L’opposition à un Accord plurilatéral sur le commerce des services (TISA), qui se négocie à Genève, est croissante. Le Conseil fédéral tente de rassurer sur ses intentions.

L’accord TISA mobilise des citoyens. Ici, à Genève, le 9 juillet dernier, en marge de négociations à la Mission d’Australie.
L’accord TISA mobilise des citoyens. Ici, à Genève, le 9 juillet dernier, en marge de négociations à la Mission d’Australie.
Keystone

Entre eux, ils se surnomment les «really good friends», les «très bons amis». C’est un club de 24 partenaires, dont les Etats-Unis, l’Union européenne et la Suisse, qui négocient depuis 2012 à Genève un accord visant à libéraliser les services. En anglais, on parle du TISA, pour Trade in Services Agreement.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.