Les Suisses voteront sur les aliments équitables

ConsommationL’initiative lancée par Les Verts a réuni 118 000 signatures, annonce le parti. Le texte sera déposé fin novembre.

L'initiative exige que des normes environnementales et sociales claires soient appliquées aux produits importés.

L'initiative exige que des normes environnementales et sociales claires soient appliquées aux produits importés. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Et de trois pour Les Verts suisses! Après les initiatives pour sortir du nucléaire et pour une économie verte, leur initiative populaire pour des aliments équitables est en passe d’aboutir durant cette législature. Le parti a annoncé hier avoir réuni quelque 118 000 signatures. Les paraphes seront déposés le 26 novembre prochain à la Chancellerie fédérale. La récolte de signatures est en cours depuis fin mai 2014.

L’initiative demande que la Confédération renforce l’offre de denrées alimentaires sûres, de bonne qualité et produites dans le respect de l’environnement, des ressources et des animaux, ainsi que dans des conditions de travail équitables. Elle exige que des normes environnementales et sociales claires soient appliquées aux produits importés.

Dans son viseur, la viande issue des fabriques d’animaux, les œufs de poules en batterie, les «fraises de la honte» cultivées à coups de pesticides et avec une main-d’œuvre payée au lance-pierre, bref, tous les produits importés cultivés de manière intensive et à des conditions sociales inacceptables.

De larges moyens d'intervention proposés

«L’initiative pour des aliments équitables fait partie de l’opposition internationale au dumping écologique et social des aliments», indique le conseiller aux Etats Vert genevois Robert Cramer, coprésident du comité d’initiative.

Les moyens d’intervention proposés par le texte sont larges: déclaration obligatoire des modes de production, régulation des contingents tarifaires, modulation des droits à l’importation, encouragement à la transformation et la commercialisation des produits suisses ou encore mesures contre le gaspillage des denrées alimentaires.

L’initiative des Verts est soutenue par le Parti évangélique suisse, La Gauche, l’Association des petits paysans, Swissaid, la Protection suisse des animaux, l’association des consommateurs alémaniques ou encore Stop OGM. En revanche, l’Union suisse des paysans n’a pas encore pris position sur le texte.

Créé: 11.10.2015, 19h26

Articles en relation

Quand des aliments invendables ravissent les gastronomes

Lausanne Le repas gastronomique proposé samedi soir par le chef Eric Godot à partir de surplus de la grande distribution a agréablement surpris, et fait réfléchir sur le gaspillage alimentaire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.