Les pompiers et policiers bientôt moins amendés?

SuisseLa législation sur la circulation routière ne tient pas assez compte des circonstances difficiles des services d'urgence, en Suisse.

Une initiative parlementaire veut que l'on tienne davantage compte des circonstances en intervention.

Une initiative parlementaire veut que l'on tienne davantage compte des circonstances en intervention. Image: Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les pompiers, les ambulanciers, les policiers ou les douaniers qui enfreignent les règles de circulation routière dans le cadre de leurs devoirs ne devraient plus être punissables. La commission des transports du National a donné suite mardi à une initiative parlementaire de Christian Lüscher (PLR/GR) par 16 voix contre 8.

La législation sur la circulation routière en vigueur ne tient pas suffisamment compte des circonstances difficiles auxquelles les conducteurs de véhicules du service du feu, du service de santé, de la police ou de la douane doivent faire face lors de courses d'urgence, estime la commission.

Faire preuve de prudence

Selon le texte de Christian Lüscher, les juges pourront infliger des peines à ces conducteurs si ces derniers n'ont pas fait preuve de prudence et s'ils n'ont pas enclenché les signaux d'avertissement et ont causé un accident. Les magistrats devront tenir compte des circonstances connues des officiers au moment de l'intervention.

L'initiative passe maintenant aux mains de la commission des transports du Conseil national pour un examen préalable. (ats/nxp)

Créé: 21.01.2020, 16h33

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.