«La population demande une économie plus durable»

Votation du 25 septembreFaut-il verdir les entreprises suisses? La campagne en faveur de l'initiative pour une économie verte est lancée.

Adèle Thorens, conseillère nationale vaudoise (Les Verts), parle de l'initiative «Pour une économie durable et économe en ressources

Adèle Thorens, conseillère nationale vaudoise (Les Verts), parle de l'initiative «Pour une économie durable et économe en ressources", mardi 28 Juin 2016 Berne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’économie verte est favorable à l’environnement, à l’économie et aux consommateurs! Une large alliance de partis et d’associations est venue souligner ce matin à Berne l'importance de l’initiative qui sera soumise au vote le 25 septembre. Interview d'Adèle Thorens, conseillère nationale écologiste vaudoise.

Qu’est-ce que votre initiative veut changer?

Il s’agit d’inscrire deux choses dans la Constitution. Tout d’abord, une vision, celle d’atteindre une économie durable en 2050, un objectif que l’Union européenne s’est déjà fixé. Ensuite, les principes de l'économie circulaire, qui permettront de réaliser progressivement cette vision.

C’est quoi une économie circulaire?

Aujourd’hui, notre économie est linéaire : on va chercher des matières premières à la mine, on en fait des biens de consommation à grande échelle, on les consomme souvent à court terme, puis on les jette. Ceci entraîne, tout au long du processus, énormément de gaspillage, de déchets et de pollution. L’économie circulaire au contraire, va réintroduire un maximum de matériaux, de produits et d’émissions dans de nouveaux cycles de production ou d’utilisation. Ceci implique que les biens que nous consommons soient produits de manière écologique, et conçus pour être réutilisés, réparés, recyclés et éliminés sans dommage pour l’environnement. On va penser les produits dans l’optique de minimiser leur impact tout au long de leur cycle de vie.

Le Parlement a rejeté votre initiative et même son contre-projet. Vous pensez que le peuple vous suivra?

Nous sommes confiants. Un sondage réalisé par Link le montre. Nous avons demandé aux sondés dans quelles mesures ils étaient touchés par les problèmes mis en avant par notre initiative, et si les instruments proposés leur convenaient. Les résultats sont positifs à un point qui nous a surpris. Montagnes de déchets, impact environnemental de notre consommation à l’étranger, surexploitation des ressources, obsolescence programmée, sur tous ces problèmes la population nous suit. Idem pour les mesures. Que ce soit sur l’écodesign, le renforcement du recyclage et de la revalorisation des matériaux , ou les standards écologiques pour les matières premières importées comme le bois, l’huile de palme, le coton ou le poisson. A chaque fois la population est derrière nous. Ce qui nous a aussi frappé, c’est que la majorité des personnes sondées pensent que ces mesures ne peuvent pas se faire uniquement de manière volontaire. Les citoyens veulent que toute la société s’engage, économie comprise. Les consommateurs ne peuvent pas tout faire seuls.

Mais EconomieSuisse ne vous suit pas…

EconomieSuisse, ce n’est pas toute l’économie! EconomieSuisse défend malheureusement une vision dépassée. L’économie de demain, celle qui innove, qui crée des emplois et se développe tout en ménageant nos ressources, existe déjà et elle est avec nous! Swisscleantech siège au sein de notre comité et assurera le volet économique de la campagne. La position d’EconomieSuisse est irréaliste et dogmatique. Sans environnement et sans ressources naturelles, il n’y a plus d’économie. (24 heures)

Créé: 28.06.2016, 12h52

Articles en relation

Thorens renonce à la coprésidence des Verts

Suisse La Vaudoise a décidé de se consacrer davantage au Conseil national et son rôle de mère. Plus...

Adèle Thorens: «Les Verts ont toujours eu un rôle pionnier»

Elections fédérales La coprésidente des Verts a répondu en direct à vos questions sur son parti, les élections fédérales et la politique en général. Plus...

Les Verts veulent une économie durable et innovatrice

Élections fédérales 2015 Pour le parti écologiste, la Suisse a besoin d'une modernisation écologique et d'innovation technique plutôt que de spéculation et de gaspillage de ressources. Plus...

L'année de tous les dangers pour les Verts

Politique environnementale Le Parti écologiste défend deux initiatives historiques, alors que sa députation sous la Coupole est décimée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...