Passer au contenu principal

La Poste veut supprimer 40% des bureaux traditionnels

Le géant jaune veut biffer 500 à 600 filiales sur les 1400 offices de poste actuels, d'ici à 2020. Onze offices vaudois sont déjà concernés.

La Poste de Mies-Tannay a fermé le 1er mai 2017.
La Poste de Mies-Tannay a fermé le 1er mai 2017.
Alain Rouèche
La Poste de Lonay a fermé le 8 avril 2017.
La Poste de Lonay a fermé le 8 avril 2017.
Christian Brun
La Poste de Bassins, le 31 janvier 2002.
La Poste de Bassins, le 31 janvier 2002.
G.Meyrat
1 / 47

La Poste entend développer le nombre de ses «points d'accès» en passant de 3700 à au moins 4000. Mais les offices de poste traditionnels, eux, seront réduits à 800 ou 900. D'ici 2020, 1200 collaborateurs pourraient être concernés par un changement.

Les Postes vaudoises en voie de disparitionConsulter la carte en plein écran

En sursisFermeture prochaine

Le développement des «points d'accès» se poursuivra ces prochaines années. La Poste misera sur le format de l'agence, une filiale chez un partenaire, partout où cela est possible, écrit le géant jaune dans un communiqué publié mercredi. D'autres points d'accès tels que le service à domicile, les automates My Post 24 et d'autres points de dépôt seront mis en place.

Les 1400 offices de poste traditionnels actuels seront par contre réduits à 800 ou 900. La Poste évitera de les fermer purement et simplement et fournira des solutions alternatives, indique-t-elle.

Licenciements évités

Les licenciements seront également évités et des solutions adaptées seront proposées pour les 1200 collaborateurs qui pourraient être concernés par un changement, assure encore La Poste. Elle compte créer la transparence en discutant avec les cantons et en dialoguant avec les communes et la population.

Comment La Poste réduit son offre en terre vaudoise

Elle justifie ces mesures avec la baisse des chiffres d'affaires au guichet. Depuis l'année 2000, la baisse des volumes a atteint 63% pour les lettres, 42% pour les colis et 37% pour les versements. Et cette tendance se poursuit.

Un syndicat propose une poste intercantonale

Le Syndicat autonome des postiers (SAP) n'a pas tardé à réagir. Pour lui, le réseau postal n'intéresse plus la direction de La Poste. Il rappelle qu'en 2001, le peuple suisse pouvait encore compter sur 3500 offices répartis sur tout le territoire. Il souligne aussi qu'il avait annoncé cette nouvelle vague de démantèlement lors de la campgne sur l'initiative Pro Service Public rejetée en juin dernier. Et déplore qu'aujourd'hui déjà, 800'000 habitants n'ont plus accès à un office de poste dans des limites raisonnables.

Pour le SAP, il n'y a aucun salut à attendre du Conseil fédéral et du Parlement actuel. Il propose aux cantons opposés au démantèlement, en particulier les cantons ruraux et alpins, à s'unir et à créer une Poste intercantonale, pour développer un réseau propre.

Les offices et les agences dans le cantonConsulter la carte en plein écran

Offices de poste (135)Agences postales (57)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.