La Poste veut verser moins d’argent à la Confédération

StratégieLa Poste présente des résultats en baisse à cause de PostFinance et de l’affaire CarPostal. D’autres secteurs marchent bien.

Le directeur de PostFinance Hansruedi Köng explique que la marge sur les produits d’intérêts et de dividendes a fortement reculé.

Le directeur de PostFinance Hansruedi Köng explique que la marge sur les produits d’intérêts et de dividendes a fortement reculé. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Poste avait deux mauvaises nouvelles à annoncer jeudi à Berne. Un, son bénéfice consolidé en 2018 recule de 122 millions en raison de la faiblesse des marchés financiers et de l’ardoise CarPostal. Deux, le géant jaune dit ne plus pouvoir continuer à verser 200 millions à son propriétaire, à savoir la Confédération. Il estime nécessaire de pouvoir disposer de cet argent pour augmenter ses fonds propres et continuer à investir. Urs Schwaller, le président du conseil d’administration, a repris la complainte qu’il avait déjà entonnée il y a quelques années. En gros, la Poste assure un service universel de qualité sans recevoir la moindre subvention. Il faut donc lui laisser les coudées franches pour innover et restructurer au besoin. Pour ne pas froisser les politiques, Schwaller ajoute que, bien sûr, tout cela doit se faire après une discussion nourrie avec le milieu politique.

Le président ne veut pas mettre le couteau sous la gorge de sa nouvelle patronne Simonetta Sommaruga. Il annonce donc que les 200 millions de dividendes seront bien versés en 2019 à la Confédération. Mais il veut que cela change drastiquement pour les années ultérieures. Pourquoi? «Le Conseil fédéral a décidé que PostFinance, en raison de son importance systémique, devait renforcer sa dotation en capitaux propres». Cela passe donc par l’arrêt de versements à la Confédération tant que la cagnotte d’urgence n’est pas remplie. Combien manque-t-il d’argent? La Poste parle d’une fourchette entre plusieurs centaines de millions et 2,7 milliards.

La direction de la Poste a aussi passé en revue les points forts et les points faibles de cette année 2018. Revue non exhaustive.

PostFinance: 300 000 clients ont fermé leurs comptes

Hansruedi Köng, le directeur de PostFinance, est sous pression. Dans un environnement boursier défavorable, le résultat d’exploitation a plongé. Il est passé de 549 à 220 millions. Voilà pourquoi PostFinance augmente ses tarifs, ce qui mécontente ses clients. 300 000 personnes ont fermé leurs comptes et ont été voir ailleurs. PostFinance compte désormais 2,86 millions de clients. Pour colmater les fuites, l’entreprise coupe dans le personnel et automatise où elle peut. Elle attend avec impatience la levée de l’interdiction d’octroyer des crédits hypothécaires. De la musique d’avenir. Si le Conseil fédéral est résolument pour, la majorité de droite du Parlement a toujours mis les pieds au mur. Elle redoute une distorsion de concurrence au détriment des banques cantonales.

Le prix d’une lettre pourrait augmenter

Le nombre de lettres envoyées continue de reculer de 14%. Pourtant les responsables ont le sourire car ils s’attendaient à pire en voyant ce qui se passe à l’international. Le secteur a d’ailleurs bien marché puisqu’il dégage un résultat d’exploitation de 338 millions. Mais à l’avenir, la Poste souhaite augmenter le prix d’envoi d’une lettre, actuellement à 1 franc. Questionné sur le timing d’une telle hausse, le directeur Ulrich Hurni a assuré qu’elle n’interviendrait pas avant fin 2020.

Les colis continuent de rapporter de plus en plus

Si le nombre de lettres diminue, celui des colis continue de progresser fortement. Le résultat d’exploitation a bondi de 119 à 145 millions. Cette augmentation du nombre de colis envoyés pose des problèmes logistiques. La Poste ne cache pas qu’elle devra encore ouvrir de nouveaux centres de distribution pour faire face à la demande.

Le nouveau patron arrive en avril

La valse des patrons va continuer à la Poste. Après le départ de Susanne Ruoff en 2018, suite au scandale CarPostal, Ulrich Hurni assure l’intérim. C’est bientôt fini. Le 1er avril arrive en effet le nouveau directeur général: Roberto Cirillo. Ce manager tessinois, diplômé de l’École polytechnique fédérale de Zurich, doit continuer la transformation de la Poste. Celle-ci se réjouit d’ailleurs que les efforts de restructuration du réseau postal paient. Ce secteur a diminué de moitié son déficit.

Affaire CarPostal: circulez, y a plus rien à voir

Pour la première fois depuis longtemps, l’affaire CarPostal n’a plus «pollué» la conférence de presse de la Poste. Urs Schwaller considère avoir fait le ménage en remplaçant toute la direction et en remboursant le trop-perçu. «Pour ce qui est du volet pénal, ce n’est pas de notre ressort mais de celui de FedPol».

Créé: 07.03.2019, 20h45

Articles en relation

Pas de CCT pour les coursiers de la Poste

Livraison Mardi, une première convention collective de travail était signée. Mais sans No Time, la filiale du géant jaune et ses 400 salariés. Plus...

La Poste pose ses cartons dans l’épicerie

Ballaigues Le syndic avait réussi à prolonger la vie du guichet de six ans. Mais il fermera ses portes le 12 juin. Plus...

La Poste lâche 205 millions pour regagner la confiance

Affaire CarPostal Le géant jaune dévoile le plan qu’il a négocié avec les collectivités pour solder les tricheries de sa filiale. La facture explose. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.