Les poursuites contre le procureur en chef ont été abandonnées

Ministère public de la ConfédérationLes accusations portées contre Olivier Thormann, le chef de la lutte contre la criminalité en col blanc, ont été réfutées.

Olivier Thormann, le chef de la lutte contre la criminalité en col blanc.

Olivier Thormann, le chef de la lutte contre la criminalité en col blanc. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La procédure à l'encontre d’Olivier Thormann, le chef de la section criminalité économique du Ministère public de la Confédération (MPC), a été classée sans suite. Il avait été suspendu il y a une quinzaine de jours. L’enquête à son encontre avait porté sur des accusations de violation du secret de fonction, de traitement préférentiel et de corruption. Ces soupçons n'ont pas été étayés, mais réfutés, comme l'écrit le procureur extraordinaire Ulrich Weder dans un communiqué de presse.

Après enquête, ce dernier a décidé que les premiers soupçons à l'encontre d'Olivier Thormann n'avaient pas été étayés par des éléments probants. La procédure pénale à l'encontre d'Olivier Thormann a été intégralement abandonnée par ordonnance du 9 novembre 2018.

Graves accusations

Fin septembre, le MPC avait reçu de graves accusations à l'encontre de son chef de la section qui lutte contre la criminalité en col blanc. Ces accusations «relevaient potentiellement du droit pénal», avait confirmé la semaine dernière le MPC à la cellule enquête de Tamedia. Le MPC a donc demandé à son autorité de contrôle la nomination d'un procureur général extraordinaire. Cette dernière avait confié cette tâche à Ulrich Weder, procureur zurichois à la retraite. Apparemment, les accusations étaient liées au comportement et aux déclarations d'Olivier Thormann envers un ancien employé de FIFA, comme l'a confirmé Ulrich Weder.

La mise à pied abrupte d’Olivier Thormann était explosive à l’échelle internationale. Ce Fribourgeois était responsable des procédures pénales les plus importantes et de dimension mondiale: les grandes affaires de corruption impliquant le fonds souverain malaisien 1MDB ou le géant de l’énergie brésilien Petrobras, et surtout les enquêtes concernant le football.

Pouvoir élargi

Avant de rejoindre le MPC, Olivier Thormann avait été procureur à Fribourg, où il n’avait pas réussi à remporter le poste de procureur général en 2010. Depuis son transfert à Berne, le pouvoir d’Olivier Thormann n’a cessé de croître et celui de la division criminalité économique a été constamment élargi.

Bien que peu apprécié par certains avocats, apparemment ébranlés par son charisme et son allure un peu rock’n’roll, le Fribourgeois était considéré comme un excellent enquêteur. Le classement de l’enquête à son encontre enlève une grosse épine du pied du procureur général de la Confédération Michael Lauber.

Créé: 16.11.2018, 10h17

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.