Pour préserver le PLR, son comité range les armes

Affaire MaudetSous pression, la direction du parti genevois maintient le statu quo, alors qu’une assemblée est prévue le 6 décembre.

Le président du PLR genevois, Alexandre de Senarclens.

Le président du PLR genevois, Alexandre de Senarclens. Image: Frank Mentha

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La réunion de crise consacrée au sort de Pierre Maudet, prévenu d’acceptation d’un avantage, promettait d’être sanglante. Le comité directeur du Parti libéral-radical (PLR), convoqué ce vendredi, pour la seconde fois cette semaine, a finalement suspendu les hostilités. Explications.

«Considérant l’intérêt du parti et d’éviter des inutiles tensions, le comité directeur a décidé qu’il n’était pas opportun de prendre position sur l’affaire qui concerne Pierre Maudet à la suite de son voyage à Abu Dhabi», a déclaré à la sortie le président du PLR genevois, Alexandre de Senarclens. Le ton a changé depuis le précédent rendez-vous, mardi, où la question de la démission du magistrat était dans l’air.

Que s’est-il passé en trois jours? Un bras de fer entre les pro et anti-Maudet. Face à la pression grandissante partant du sommet du PLR cantonal, les soutiens de Pierre Maudet ont contre-attaqué. Ils ont obtenu les voix nécessaires à la tenue d’une assemblée générale extraordinaire, dans l’espoir que la base, perçue comme fidèle à l’enfant prodige de la politique genevoise, se mobilise pour voter son maintien au Conseil d’État. Vu la situation, le comité a pris la voie de la désescalade. Une assemblée est malgré tout prévue le 6 décembre, avec un ordre du jour relevant de la psychothérapie de groupe: «Communication et échange autour de la procédure concernant Pierre Maudet.»

«Pierre Maudet est le gourou d’une secte de membres aveuglés qui risque d’emporter le parti, résume l’un de ses camarades pour justifier le choix de l’apaisement. Nous ne sommes pas d’accord que Pierre Maudet, en train de couler, attrape la jambe du parti pour le faire couler avec lui.» Après six mois de révélations sur le voyage du conseiller d’État à Abu Dhabi et ses à-côtés, sa mise en prévention, ses mensonges répétés et, dernièrement, ses histoires d’argent, les têtes pensantes du parti restent soufflées par la capacité de Pierre Maudet à inverser les rôles. «Le bourreau se fait passer pour la victime», s’épanche au téléphone un autre membre de sa famille politique. Qui remarque que le magistrat n’a rien perdu de sa capacité à «faire pression» pour arriver à ses fins.

Un élément met d’accord pro et anti-Maudet: tous s’étonnent son extraordinaire instinct de survie politique. «Pierre Maudet a gagné aujourd’hui. Ceux qui voulaient le guillotiner mardi ne se sont pas exprimés vendredi. Le parti genevois va le soutenir jusqu’à la fin de la procédure pénale», estime l’un de ses défenseurs. À l’issue de la séance à laquelle il s’est excusé, le principal intéressé a relevé «une volonté retrouvée d’apaisement et d’unité pour le PLR à Genève». On en est loin. L’un des vice-présidents du parti, Cyril Aellen, et le conseiller national Benoît Genecand n’ont pas signé le communiqué du PLR. Cette non-décision pousse maintenant la présidente du PLR suisse à sortir du bois. Le suspens continue.

Créé: 23.11.2018, 21h05

Articles en relation

Affaire Maudet: Petra Gössi passe à l’offensive

Psychodrame politique «Furieuse», la présidente du PLR suisse a déclaré ce vendredi que si elle était dans la situation de Pierre Maudet, elle démissionnerait. Plus...

«Le PLR genevois est divisé»

Interview Le PLR traitera de l’affaire Maudet le 6 décembre. Son président, Alexandre de Senarclens, calme le jeu. Plus...

Le PLR genevois au bord de l’implosion

Affaire Maudet Une assemblée extraordinaire aura lieu pour demander le maintien de Pierre Maudet au Conseil d’État. Plus...

Pierre Maudet ne payait pas lui-même sa cotisation au PLR

Psychodrame politique Moment de vérité pour Pierre Maudet? La direction du PLR a dévoilé au Comité directeur les dessous d’une association de soutien en faveur de l’élu. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.