Présidence du National: les Verts dans le tournus

SuisseLa vague verte touche la présidence du Conseil national, après que les écologistes ont réalisé un score historique le 20 octobre.

Les Verts en liesse lors de leur assemblée.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Comme le groupe Vert au National occupe désormais la 4e place devant celui du PLR, les présidents des groupes se sont mis d'accord vendredi pour qu'un représentant écologiste grimpe sur le perchoir en 2022.

Ce président ou cette présidente Vert(e) brûlera la politesse au groupe PDC en 2022, a expliqué Roger Nordmann, président du groupe socialiste, à Keystone-ATS revenant sur une information publiée dans l'édition de samedi de la Schweiz am Wochenende. En faisant ce choix, les présidents des groupes n'ont fait qu'appliquer le règlement qui précise que la force des partis après des élections doit être prise en compte.

Pendant un siècle, la présidence a été attribuée à tour de rôle aux quatre plus grands partis le PLR, l'UDC, le PDC et le PS. L'actuelle présidente Marina Carobbio (PS/TI) va transmettre le témoin l'an prochain à la PLR vaudoise Isabelle Moret, suivie d'un représentant de l'UDC en 2021. On ne sait pas encore de qui il s'agira puisque l'UDC Heinz Brand (GR) n'a pas été réélu.

Le temps de se préparer

Les présidents des groupes ont choisi d'attendre le prochain tour encore libre en 2022, car ce sont d'abord les deux vice-présidents du Conseil national en place qui vont accéder à tour de rôle au perchoir. «Nous ne voulions humilier aucun parti, sans oublier qu'il faut du temps pour se préparer à cette fonction», a souligné Roger Nordmann.

Le groupe UDC reste le plus fort au Conseil national, suivi du PS. Viennent ensuite le groupe du centre composé du PDC, PBD et du PEV. Les Verts grimpent donc en 4e position, suivi du PLR.

Ce n'est toutefois pas la première fois qu'un Vert présidera le National. Les groupes ont laissé à quelques reprises un libéral ou un écologiste présider la Chambre du peuple. (ats/nxp)

Créé: 16.11.2019, 11h43

Articles en relation

Les Verts sont déterminés à avoir leur ministre

Berne Lors de son assemblée générale ce samedi à Berne, le parti politique s'est réjoui de son succès aux élections fédérales qui lui permet, selon lui, de revendiquer un conseiller fédéral. Plus...

Les Verts pourraient rafler le siège de Cassis

Suisse Les Verts peuvent-ils prétendre à un siège au Conseil fédéral ? Les partis donnent leurs explications et estiment que la place d'Ignazio Cassis est menacée. Plus...

Chances «intactes» pour un Vert à Berne

Conseil fédéral Les chances de voir les Verts accéder pour la première fois au Conseil fédéral le 11 décembre sont «intactes», estime Balthasar Glättli. Plus...

Les Verts bousculent la suprématie PS à Lausanne

Élections À un peu plus d’un an des communales, les Verts pourraient revendiquer un 3e siège à la Muni. Mais l’alliance tient bon, pour le moment. Plus...

Verts et Vert'libéraux veulent remodeler le CF

Fédérales Deux partis suisses proposent «une formule magique» pour changer la configuration du Conseil fédéral. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...