Le président de Stadler Rail défend Doris Leuthard

SuissePeter Spuhler souligne que l'engagement de l'ex-conseillère fédérale est dans l'intérêt du contribuable car ses honoraires, 90'000 francs par an, sont déduits de sa pension.

Selon Peter Spuhler, Doris Leuthard recevra 90'000 francs par an pour son mandat à Stadler Rail.
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président de Stadler Rail Peter Spuhler défend le droit des anciens conseillers fédéraux à travailler dans le secteur privé. Le fabricant de matériel ferroviaire a proposé la candidature de l'ex-ministre des Transports Doris Leuthard à son conseil d'administration.

«En tant qu'entrepreneur, j'attends des politiciens suisses qu'ils soutiennent l'économie. Et pas seulement pendant leur mandat, mais aussi après», explique Peter Spuhler dans un entretien avec le SonntagsBlick. Selon le Thurgovien, le grand savoir-faire en matière de politique européenne des transports, que Doris Leuthard a acquis, peut profiter à Stadler Rail et lui permettre de prendre des décisions stratégiques.

Par ailleurs, souligne l'ancien conseil national UDC, l'engagement de Doris Leuthard est dans l'intérêt du contribuable, car les honoraires du conseil d'administration sont déduits de la pension de conseillère fédérale que touche l'Argovienne.

Selon Peter Spuhler, Doris Leuthard recevra 90'000 francs par an pour son mandat à Stadler-Rail. Les actionnaires devront se prononcer sur sa nomination lors de l'assemblée générale le 30 avril 2020. Depuis ce printemps, l'ex-ministre est déjà devenue membre des conseils d'administration de Coop, Bell Food et Transgourmet. (ats/nxp)

Créé: 24.11.2019, 07h33

Articles en relation

Doris Leuthard va rejoindre Stadler Rail

Suisse L'ex-conseillère fédérale Doris Leuthard devrait pointer au conseil d'administration du fabricant thurgovien de matériel ferroviaire, si les actionnaires donnent leur accord. Plus...

Mme Leuthard, ses insomnies et la migraine des électriciens

L'invité Christophe Reymond doute que les objectifs de la Stratégie énergétique 2050 de la Confédération puissent être tenus. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.