Le président de l'USP veut s'allier aux Verts

AgricultureMarkus Ritter a détaillé dans la presse les conditions d'une alliance de l'Union suisse des paysans avec les Verts sur les thématiques agricoles.

Markus Ritter

Markus Ritter Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président de l'Union suisse des paysans (USP), Markus Ritter, veut s'allier aux Verts sur les thématiques agricoles. Il esquisse les lignes d'une telle alliance dans une interview avec la «SonntagsZeitung».

Les Verts devraient se satisfaire de standards de production agricole certes relevés mais légèrement en-dessous de ceux de l'agriculture biologique. En échange, les paysans soutiendraient l'exigence des Verts de stopper l'importation de produits agricoles qui ne respectent pas les standards suisses, propose Markus Ritter.

Comme premier pas vers une telle alliance, il envisage de soutenir le référendum contre le traité de libre-échange avec les pays du Mercosur. «Je pense que nous devrions joindre nos forces à celles des Verts et nous mettre d'accord sur un tel compromis», affirme-t-il.

Protéger l'agriculture et l'environnement

«Au Brésil, cela ne joue aucun rôle si vous produisez sur des terres défrichées et aux États-Unis le génie génétique est largement répandu alors qu'ici nous avons des standards élevés. Ce calcul ne peut plus fonctionner pour nous», souligne Markus Ritter. C'est pourquoi il est personnellement convaincu que les agriculteurs doivent discuter d'une alliance avec les écologistes «pour protéger l'agriculture et l'environnement».

Si cela devait se confirmer que l'accord de libre-échange avec le Mercosur ne contient aucune disposition efficace dans le domaine de la durabilité, «nous devrons examiner très attentivement si une telle voie est encore tournée vers l'avenir», détaille-t-il. «Et dans le domaine de la politique agricole, nous nous engagerons pour le maintien de la protection à la frontière par le biais de règles en matière de durabilité».

Pour trouver des majorités, les paysans devront choisir entre les ultra-libéraux, qui veulent simplement ouvrir la frontière, et les Verts. (ats/nxp)

Créé: 09.02.2020, 05h44

Articles en relation

Les partis Verts ont le vent en poupe

Suisse Verts et Vert'libéraux voient les membres affluer après leurs bons scores lors des dernières élections fédérales. Plus...

Les Verts veulent une politique sociale du climat

Frauenfeld (TG) Réunis en assemblée des délégués ce samedi, le parti des Verts a adopté une résolution préconisant d'impliquer l'ensemble des acteurs de la société dans la «décarbonisation». Plus...

Balthasar Glättli candidat à la présidence des Verts

Suisse Le chef du groupe écologiste aux Chambres fédérales a décidé de se lancer dans la course pour succéder à Regula Rytz. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.