Sous pression, le Vert Jonas Fricker démissionne du Conseil national

ScandaleL’élu avait comparé le transport des cochons vers l’abattoir aux trains menant à Auschwitz. Son parti applaudit.

Le conseiller national Jonas Fricker a dérapé lors de la session parlementaire d'automne.

Le conseiller national Jonas Fricker a dérapé lors de la session parlementaire d'automne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La comparaison était on ne peut plus maladroite. Lors du débat sur l’initiative pour des aliments équitables, le conseiller national Jonas Fricker (Les Verts/AG) a fait le rapprochement entre le transport en masse des porcs et les trains de la déportation juive vers le camp de concentration d’Auschwitz ( notre édition du 30 septembre). Ses excuses n’y ont rien fait.

Trois jours plus tard, l’élu argovien a déposé sa démission, effective au début de la prochaine session parlementaire d’hiver, le 27 novembre. «C’est le signal le plus fort que je puisse donner, écrit Jonas Fricker dans sa lettre rendue publique. Mon retrait est également un signal pour mon parti, dont je partage entièrement les valeurs humanistes.»

Ses collègues de parti ont applaudi cette décision dans le SonntagsBlick. «Je respecte beaucoup la décision de Jonas Fricker. Il montre par sa démarche qu’il n’y a pas de place en politique pour de tels propos méprisants», y déclare le chef du groupe parlementaire des Verts Balthasar Glättli. L’ancien conseiller national Josef Lang, qui a publiquement fait part de son indignation face aux propos de son collègue, salue lui aussi la décision. «Il m’a demandé si je pouvais l’aider dans son travail de réhabilitation. J’ai accepté. Il montre ainsi qu’il est capable et a la volonté d’apprendre.»

Les Verts veulent eux aussi apprendre de cette bavure. Selon le journal dominical, le parti écologiste souhaiterait introduire de nouvelles règles lors de sa prochaine réunion de parti. «Nous ne pouvons pas ne pas mettre l’épisode de cette comparaison indéfendable à notre ordre du jour, même si la communauté judaïque a accepté les excuses de Jonas Fricker, explique Balthasar Glättli. Le but est d’élaborer un document de position aussi clair que de l’eau de roche.» Le parti veut ainsi édicter les valeurs communes auxquelles les membres peuvent se raccrocher, à l’instar de l’humanisme et du respect de la dignité humaine. «De tels déraillements ne doivent plus jamais se reproduire», conclut Balthasar Glättli.

Jonas Fricker sera remplacé par Irène Kälin, actuellement députée au Grand Conseil argovien. Cette trentenaire, secrétaire syndicale et islamologue, figurait en tête de liste des Verts argoviens lors des élections fédérales de 2015. Elle a été distancée de 3000 voix par Jonas Fricker. «J’ai une position plus «rouge» que Jonas Fricker, explique l’intéressée. J’espère pouvoir enfin faire avancer notre société vers l’égalité.»

Créé: 01.10.2017, 20h16

Articles en relation

L'élu qui doit apprendre à réfléchir avant de parler

Dérapage En comparant le sort des juifs déportés à celui des cochons, Jonas Fricker a commis un imper. L’écolo est un serial gaffeur. Plus...

Il compare le transport de porcs à Auschwitz

Suisse Un élu Vert a osé une comparaison qui a suscité une avalanche de réactions sur les réseaux sociaux. Il a présenté ses excuses. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.