La prévoyance vieillesse inquiète les Suisses

SondageLa majorité des personnes interrogées veut continuer à bénéficier sans condition de son capital vieillesse. L'enquête montre que la confiance dans l'AVS est écornée.

La plupart des sondés sont favorables à poursuivre une activité rémunérée après avoir atteint l'âge de la retraite.

La plupart des sondés sont favorables à poursuivre une activité rémunérée après avoir atteint l'âge de la retraite. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La prévoyance vieillesse constitue un sujet d'inquiétude pour les Suisses. Mais les particuliers ne réagissent que peu, voire pas du tout, face à ces craintes, selon un sondage publié jeudi par Raiffeisen et la Haute Ecole des sciences appliquées de Zurich (ZHAW).

Selon les auteurs de l'étude, les personnes interrogées s'estiment soit trop jeunes pour prendre des mesures en prévision de leur retraite, soit elles ne possèdent pas suffisamment de connaissances sur la question ou, plus simplement ne disposent pas des ressources financières nécessaires.

Le résultat de l'enquête soutient que la confiance dans le système de prévoyance public, l'AVS, est écornée et que les connaissances en la matière doivent être améliorées. Les particuliers doivent aussi disposer de plusieurs options en prévision de leur retraite, notamment le retrait sous forme de capital.

Raiffeisen et la ZHAW ont également compilé un baromètre sectoriel qui s'établit pour sa première édition à 587 points, sur une échelle de 1 à 1000.

La majorité des personnes interrogées veut continuer à bénéficier sans condition de son capital vieillesse. La plupart des sondés sont également favorables à poursuivre une activité rémunérée après avoir atteint l'âge de la retraite, soit à temps partiel ou ponctuellement.

Dans le cadre du sondage réalisé en juillet, quelque 1015 personnes âgées de 18 à 65 ans ont été interrogées. Le baromètre doit être publié chaque année. (ats/nxp)

Créé: 06.09.2018, 10h23

Articles en relation

L'AVS est ce qui préoccupe le plus les jeunes

Suisse Le baromètre du Credit Suisse montre que pour la première fois, les jeunes Helvètes considèrent la prévoyance vieillesse comme leur principal sujet d'inquiétude. Plus...

Le système de prévoyance reste dans le rouge

Suisse Le système de prévoyance suisse reste dans un état critique, incitant les particuliers à se tourner davantage vers des solutions de placement privé pour assurer leur retraite. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...