Les primes maladies les plus chères sont pour les Romands

LAMALLe couperet du comparateur en ligne Moneyland est tombé. Un Suisse allemand paiera 367 francs sa prime maladie mensuelle contre 435 pour un Suisse romand.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Romands paieront la facture la plus salée pour les primes maladies en 2020, selon une analyse du comparateur en ligne Moneyland. Les cantons romands figurent parmi les plus chers de Suisse.

Avec une hausse moyenne de 0,2% en 2020, contre 1,2% en 2019, la progression des primes maladies ralentit. Mais les différences entre les régions restent de taille, remarque le site internet.

De 367 à 435 francs...

En Suisse alémanique, les assurés adultes à partir de 26 ans paieront en 2020 une prime moyenne de 367 francs par mois, contre 423 francs au Tessin et 435 francs en Suisse romande.

«Les assurés romands débourseront 816 francs supplémentaires par an par rapport à ceux alémaniques, ce qui correspond à un surcoût de 18%», détaille Felix Oeschger, analyste chez Moneyland.ch, cité dans le communiqué. Pour le Tessin, le surcoût est de 672 francs par an, soit 15% de plus qu'en Suisse alémanique.

Les différences régionales sont également marquées pour les autres catégories d'assurés. Les jeunes adultes de 19 à 25 ans devront ainsi débourser 318 francs par mois pour leurs primes maladies en Suisse romande, contre 293 francs au Tessin et 259 francs en Suisse alémanique.

De 102 à 118 francs pour les enfants

La tendance est similaire pour les enfants, pour lesquels les primes se monteront en moyenne à 102 francs par mois en Suisse allemande, 113 francs au Tessin et 118 francs en Suisse romande.

Par canton, Genève est celui enregistrant les primes maladies les plus élevées après Bâle-Ville avec 485 francs par mois pour les assurés adultes. Les cantons de Neuchâtel (447 francs), Vaud (entre 444 et 413 francs) et du Jura (424 francs) figurent également parmi les plus chers de Suisse. (ats/nxp)

Créé: 26.09.2019, 08h21

Articles en relation

Hausse des primes: ce n'est pas «une fatalité»

Suisse Mercredi, la presse est revenue sur la hausse modeste des primes maladie. Plus...

Hausse des primes: un arbre qui embellit la forêt?

Assurance maladie Les réactions sont plutôt positives face à la hausse modérée des primes pour 2020. Mais tous les acteurs de la santé sont conscients que cette tendance ne va pas durer. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.