Le prix de l'AG pourrait augmenter de 10%

CFFLes CFF planchent sur une hausse de 10% du prix de l'abonnement général en 2021.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après des années sans hausse de prix générale dans les transports publics, les voyageurs pourraient subir un coup dur en 2021. Les entreprises du secteur songent à renchérir les abonnements généraux et à supprimer les cartes journalières des communes.

Par rapport au reste de l'offre des transports publics, le prix de l'abonnement général est comparativement bas. Respectivement, le rapport prix-prestations est trop favorable, est-il écrit dans un document interne de ch-direct, une communauté tarifaire qui regroupe 250 entreprises de transports publics.

Publié mercredi par le magazine «Beobachter», le document daté du 6 mars a pu être consulté partiellement par Keystone-ATS. La porte-parole de ch-direct Sabine Krähenbühl a souligné auprès de l'agence qu'il ne s'agit pour l'heure que d'une «collecte d'idées». Un comité de ch-direct avec des représentants des CFF, des BLS de CarPostal et de transporteurs régionaux en discutera prochainement. «Rien n'est formellement décidé», a ajouté Mme Krähenbühl.

L'AG sur la sellette

L'abonnement général (AG) semble être dans la ligne de mire. Selon le document, il doit renchérir de 10% en décembre 2021. Au lieu de 3860 francs, il coûtera 4250 francs par an en 2e classe.

De plus, les étudiants de plus de 25 ans qui profitent jusqu'ici d'un AG junior se verraient privés de cet avantage. La hausse de prix atteindrait 45% dans leur cas. A la place, toutes les personnes âgées de 25 ans obtiendraient un rabais de 500 francs en passant de l'AG junior à l'AG adultes.

Autre mesure évoquée, la suppression de la possibilité de déposer l'AG jusqu'à 30 jours, par exemple pendant les vacances. Enfin, l'abolition de la carte journalière des communes est également en discussion lors du changement d'horaire 2020.

Dans une prise de position, les CFF écrivent qu'ils s'engagent pour une stabilité des tarifs, voire leur baisse. L'entreprise rappelle qu'elle a réduit ses prix dans la mesure du possible, l'offre de billets dégriffés notamment a été développée.

Les jeunes Verts ont eux aussi réagi et lancé une pétition en ligne. Les éventuels projets de hausse des tarifs désavantagent dans leur mobilité les jeunes et les personnes à petit revenu. Le parti demande à la commission des transports du Conseil national de mettre le holà à ces velléités. (ATS/nxp)

Créé: 08.05.2019, 11h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...