Le prix de l'essence va à nouveau flamber

SuisseLa spirale haussière des prix à la pompe se poursuit. La tendance des tarifs élevés devrait se maintenir tout au long de l'année.

La spirale haussière des prix à la pompe semble bien engagée.

La spirale haussière des prix à la pompe semble bien engagée.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les prix du pétrole sur les marchés internationaux n'en finissent plus de grimper, ils atteignent même des sommets depuis novembre 2014. Et cette flambée se répercute à la pompe.

Agrola a déjà augmenté de trois centimes le prix du litre d'essence, tout comme BP et Migrol qui ont franchi le pas en début de semaine, rappelle le Blick. Coop Mineraloel AG hésite encore et Avia n'a pas pris position.

Lors des huit dernières semaines, les tarifs à la pompe dans les stations-service ont augmenté de 13 centimes par litre en moyenne. La benzine au sans-plomb 95 tutoie la barre de 1,70 franc par litre.

D'autres hausses à prévoir

Les perspectives de voir le mouvement s'inverser durant l'année en cours sont faibles, en raison de l'actualité internationale. Le rétablissement des sanctions contre Téhéran promis par Washington va priver le marché du pétrole iranien et les troubles au Proche-Orient inquiètent les investisseurs.

En outre, l'Arabie saoudite parvient à garder sa discipline de production. La monarchie maintient son niveau d'extraction sous le seuil de 10 millions de baril par jour et n'en exporte que sept millions. Assez pour ne pas étouffer la demande mondiale mais insuffisant pour étancher la soif de pétrole, ce qui fait grimper les prix.

(nxp)

Créé: 16.05.2018, 10h15

Articles en relation

Le prix de l'essence n'en finit pas d'augmenter

Suisse Faire le plein coûte toujours plus cher ces dernières semaines et ce n'est pas fini. Une prochaine hausse de l'essence est déjà en vue. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Une irlandaise remet les coucous à l'heure, publié le 18 août
Plus...