Passer au contenu principal

SuissePro Familia soutient le mariage pour tous

Pro Familia et plusieurs autres organisations soutiennent le mariage civil pour tous. Elles sont aussi pour l'accès des couples de femmes au don de sperme.

La Suisse est l'un des derniers pays d'Europe occidentale à interdire le mariage aux couples de même sexe.
La Suisse est l'un des derniers pays d'Europe occidentale à interdire le mariage aux couples de même sexe.
Keystone

Un projet de loi, actuellement en consultation, permettra de mettre fin à une discrimination institutionnelle. Les couples homosexuels doivent être mis sur pied d'égalité avec les hétérosexuels, ont affirmé lundi Pro Familia, l'association Familles arc-en-ciel, l'association pour la responsabilité parentale et la Ligue suisse des femmes catholiques. Ils soutiennent le mariage civil pour tous. Elles sont également pour l'accès des couples de femmes au don de sperme.

Le mariage pour tous est aussi important pour les enfants des couples de même sexe. Ceux-ci sont très mal protégés dans le droit actuel. La procédure de l'adoption de l'enfant du partenaire, instaurée en 2018, offre certes une sécurité juridique à l'enfant, mais elle est semée d'obstacles et coûte cher. Avec une union civile reconnue pour les parents de même sexe, les enfants bénéficieraient d'une double filiation dès leur naissance.

Sécurité accrue

Cette filiation donne accès à des droits élémentaires tels que le nom, le droit de cité, l?autorité parentale, l?entretien, les prestations en matière d?assurances sociales, les droits de succession ou les impôts.

La Suisse est l'un des derniers pays d'Europe occidentale à interdire le mariage aux couples de même sexe. Les Pays-Bas connaissent cette reconnaissance depuis 2001, l'Allemagne et l'Autriche ont franchi le pas récemment, en 2018 et 2019. Même l'Irlande a adopté le mariage pour toutes et tous en 2015, suite à un référendum qui s?est soldé par 62% de votes favorables.

Accès au don de sperme

Le projet de loi ouvrirait en outre la porte au don de sperme donc à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les femmes en couple. Les parents de même sexe sont déjà une réalité largement répandue en Suisse: selon des estimations, il y aurait entre 6000 et 30'000 enfants vivant dans des familles homoparentales.

La Constitution n'interdit pas expressément aux couples de même sexe de recourir à des méthodes de PMA. Avec le mariage pour tous, il n'y a plus aucune raison pour exclure les couples de femmes du don de sperme. L'exclusion actuelle des femmes au don de sperme est actuellement discriminatoire.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.