Passer au contenu principal

Affaire FiatLa procédure visant Charles Poncet est classée

Le Parquet de Milan a demandé le classement de la procédure impliquant notamment l'avocat genevois Charles Poncet, soupçonné de tentative d'extorsion dans le cadre de la succession de l'ancien patron de Fiat.

A l'époque, Charles Poncet avait qualifié les accusations portées contre lui de «grotesques».
A l'époque, Charles Poncet avait qualifié les accusations portées contre lui de «grotesques».
Keystone

L'avocat italien Emanuele Gamna avait accusé son confrère Charles Poncet et Margherita Agnelli d'avoir tenté de le faire chanter lors des négociations qui ont porté sur l'héritage de l'ancien patron de fiat Gianni Agnelli, décédé en 2003. Emanuele Gamna était accusé pour sa part de faux dans les titres.

Une procédure pour tentative d'extorsion avait aussi été ouverte à Genève. Le Ministère public l'avait toutefois classée en septembre, estimant superflu de mener ses propres investigations alors que la justice milanaise s'occupait des mêmes faits. A l'époque, Charles Poncet avait qualifié les accusations portées contre lui de «grotesques».

Dans leur demande de classement, les procureurs chargés du dossier ont en outre indiqué avoir découvert lors de leur enquête un compte ouvert à la banque Moargan Stanley, à Zurich, sur lequel se trouvent entre 800 millions et un milliard d'euros. Un des consultants personnels de Gianni Agnelli est titulaire de ce compte.

ats/ans

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.