Le projet de revenu de base fait un flop à 6 millions

ZurichL’opération de financement participatif pour instaurer un revenu garanti à Rheinau (ZH) a échoué.

Quelque 770 villageois de Rheinau (ZH) s'étaient inscrits pour participer à un projet pilote de revenu de base.

Quelque 770 villageois de Rheinau (ZH) s'étaient inscrits pour participer à un projet pilote de revenu de base. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La barre était trop haute. L’opération de financement participatif pour instaurer un revenu garanti dans la commune de Rheinau (ZH) a échoué ce mardi, très loin du but. Seuls quelque 150 000 francs ont été récoltés, sur près de 6 millions demandés. C’est un gros revers pour les instigateurs du projet, qui rêvaient de tester pour la première fois, à petite échelle, une forme de revenu de base inconditionnel (RBI) en Suisse.

Lancée par une cinéaste argovienne, Rebecca Panian, l’idée avait enthousiasmé le petit village de Rheinau. Quelque 770 personnes s’étaient inscrites pour prendre part à l'expérience pilote, soit plus de la moitié des habitants. Las pour eux, la campagne de crowdfunding n’aura pas suscité d’intérêt en dehors des frontières communales. Les organisateurs n’ont pas non plus réussi à convaincre des mécènes privés. Des entreprises, des fondations et des philanthropes ont été contactés, en vain, regrette Rebecca Panian dans un communiqué.

La perspective de voir ce village expérimenter un RBI semble très compromise. Les porteurs du projet vont s’entretenir avec les participants pour savoir si et comment il faut tenter de poursuivre l'aventure.

Si l’opération de financement participatif avait abouti, tous les participants auraient eu l’assurance de recevoir un revenu mensuel dès 2019 et pour une année. La somme garantie variait en fonction de l’âge. Elle était de 2500 francs pour les adultes de plus de 25 ans. Si, en fin de mois, une personne touchait davantage grâce à d’autres sources financières, elle aurait dû rendre l’argent.

C’est la deuxième claque pour les partisans du revenu de base inconditionnel. En 2016, 77% des votants avaient balayé une initiative populaire visant à mettre en place le versement d’un revenu minimal (d’un montant non déterminé) à tout citoyen, salarié ou non, dès sa naissance et sans contrepartie.

Le revenu envisagé à Rheinau est une version allégée de cet idéal; il n'aurait profité qu’aux personnes qui gagnent moins qu'un seuil étabil (2500 francs pour les plus de 25 ans). Les concepteurs du projet espéraient cependant apporter une contribution concrète à la discussion en testant quelques aspects du RBI. Il s'agissait notamment de savoir l'influence qu'aurait cette somme garantie sur le mode de vie d'une personne. «Que ferait-elle avec cet argent?» «Quitterait-elle son travail?» Voilà quelques une des interrogations auxquelles souhaitait répondre l'expérience. «Beaucoup de personnes se sont demandé: Pourquoi devrais-je donner de l’argent aux habitants de Rheinau? Nous ne sommes pas parvenus à les convaincre que cet essai pouvait servir à tous», analyse Rebecca Panian.

(24 heures)

Créé: 04.12.2018, 14h31

Articles en relation

Le revenu de base va tenter de convaincre une commune zurichoise

Projet L’Exécutif de Rheinau veut faire de sa commune un laboratoire pour le RBI. Qu’en diront les habitants? Plus...

Une cinéaste suisse relance l’utopie d’un revenu de base universel

Société Rejeté par le peuple, le RBI revient par la petite porte avec des projets pilote communaux, dont celui de Rebecca Panian. Plus...

Lausanne, un labo pour le RBI? L’idée est à l’étude

Conseil communal Les élus ont accepté de renvoyer à la Municipalité un postulat visant à lancer une expérience pilote sur le revenu de base inconditionnel. Plus...

«Un revenu de base pour tous renforcerait la cohésion sociale»

Votations fédérales du 5 juin L’économiste Sergio Rossi défend l’idée de l’allocation inconditionnelle. Et livre une possibilité de financement. Plus...

Le revenu de base donne des boutons à Alain Berset

Votation du 5 juin Le Conseil fédéral lance la campagne contre l’initiative censée offrir à tous une vie digne. Un non sans concession. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.