«Après ses propos, l'évêque de Coire doit partir»

Eglise catholiqueMalgré ses excuses après ses propos homophobes, Vitus Huonder devrait présenter sa démission, estime Jacques Neirynck. L'écrivain catholique ne mâche pas ses mots.

Jacques Neirynck, catholique engagé et doyen des Chambres fédérales.

Jacques Neirynck, catholique engagé et doyen des Chambres fédérales. Image: Jean-Bernard Sieber

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'évêque de Coire Vitus Huonder a présenté ses excuses dans une lettre, suite à ses propos controversés condamnant les homosexuels. Il s'excuse de façon explicite «auprès de toutes les personnes qui se sont senties blessées par mon discours, en particulier auprès des personnes de sensibilité homosexuelle».

Pour Jacques Neirynck, doyen du Parlement (83 ans) et catholique engagé, ces excuses ne changent rien. L'auteur du «Manuscrit du Saint-Sépulcre» estime que le prélat doit présenter sa démission. Questions.

– Mgr Vitus Huonder a fait son acte de contrition, affaire classée?
– Pas du tout. Qui s'excuse s'accuse. Cela ne change rien au fond du problème. Pour quelle raison un évêque cite-t-il des passages de l'Ancien Testament qui évoquent la mise à mort des homosexuels, si ce n'est pour suggérer que ces personnes devraient encore être condamnées aujourd'hui? Un évêque n'a pas à citer de tels passages, ce n'est pas son rôle pastoral. Il y a un autre passage dans le Lévitique, qui dit qu'il convient de lapider les femmes adultères. Transposez le problème: si un évêque s'avisait de citer ce passage-là, quelle serait la réaction publique? Vitus Huonder ne l'a pas fait par hasard, il agit comme les intégristes de tous bords. Pour moi, il n'a plus sa place à la tête d'un évêché, il doit démissionner.

– L'Eglise catholique ne condamne pas l'homosexualité en tant que telle, mais à condition que ces personnes s'en tiennent à la chasteté... Mgr Huonder n'est-il pas en phase avec l'institution?
– Non, l'Eglise catholique a des valeurs de tolérance, de charité et d'accueil. Ces valeurs-là ont d'ailleurs diffusé dans la société. Notre Constitution en est fortement imprégnée, avec le respect des minorités ou le droit à l'égalité. Le paradoxe, c'est que ces valeurs-là ont fait évoluer la société civile, mais pas certains milieux ecclésiastiques. Vous savez qu'il existe des tendances très différentes au sein de l'Eglise, il y a même un schisme de fait.

– Vous appelez au départ de l'évêque de Coire, mais y a-t-il une chance que cela se produise?
– Oui, s'il ne démissionne pas il pourrait être remplacé. Je vous rappelle qu'un de ses prédécesseurs, Wolfgang Haas, dont les idées posaient problème, a été déplacé au Lichstenstein en 1997. Il serait souhaitable que Vitus Huonder soit nommé à Rome. Il doit disparaître, car il n'est pas tolérable qu'une institution subventionnée par les pouvoirs publics laisse planer des soupçons pareils. Pour aller plus loin, je me demande aussi dans quelle mesure l'interdiction faite aux femmes d'accéder à la prêtrise n'est pas contraire à notre Constitution.

Créé: 13.08.2015, 15h53

Articles en relation

L'évêque Vitus Huonder fait son acte de contrition

Propos homophobes Dans une lettre de trois pages, l'évêque de Coire considère comme une «erreur» d'avoir rédigé son texte uniquement «au niveau de la réflexion et sur le plan académique». Plus...

Pink Cross porte plainte contre Vitus Huonder

Polémique L’évêque de Coire a cité lors d’une conférence en Allemagne des versets de la Bible condamnant à mort les homosexuels. Plus...

Selon Mgr Morerod, être homosexuel n'est pas un crime

Eglise Dans une interview au «Temps», l'évêque du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg exprime un avis qui contrecarre le discours tenu récemment par Mgr Vitus Huonder, évêque de Coire. Plus...

Un évêque suisse s'en prend aux homosexuels

Eglise Lors d'un congrès en Allemagne, l'évêque de Coire cite deux versets bibliques où il est question de la mise à mort des homosexuels. Pink Cross a réagi. Plus...

Jacques Neirynck comme leader des seniors démocrates-chrétiens

Elections fédérales Deux partis centristes désigneront leurs candidats jeudi prochain: le PDC et le PBD Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.