La protection des migrants s'invite à Berne

PolitiqueMinistres africains et européens sont attendus à Berne lundi pour évoquer la sécurité des migrants entre les deux continents.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Groupe de contact sur la Méditerranée centrale se réunit ce lundi matin à Berne. Des ministres africains et européens doivent discuter de mesures sur la protection des réfugiés et des migrants en Libye et sur les routes migratoires qui y mènent.

La Suisse «souhaite l'établissement d'une déclaration commune avec, pour point fort, la protection des migrants, tout au long de la route migratoire», a expliqué la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga dans une interview publiée vendredi par Le Temps.

L'un des grands problèmes réside dans les centres de détention libyens où des milliers de migrants sont gardés dans des conditions inhumaines. Une situation que la Suisse veut améliorer. Il s'agit également de mettre en place dans les pays de transit des structures d'asile respectant les standards internationaux.

Lutte contre les passeurs

Les Etats veulent aussi renforcer leur coopération policière en matière de lutte contre les passeurs. Pour éviter que les réfugiés ne soient livrés aux trafiquants, il faut des voies d'immigration légales et sûres - un sujet qui devrait être évoqué à Berne. Les discussions devraient également porter sur le retour volontaire des migrants dans leurs pays d'origine.

La rencontre de lundi ne débouchera pas sur des décisions, mais sur une déclaration ministérielle. Selon Mme Sommaruga, ce groupe de contact peut donner des impulsions importantes à des discussions au sein de l'Union européenne ou des Nations unies. Et il offre un forum de discussion avec les Etats africains. «Nous devons discuter avec les pays africains, et pas seulement parler d'eux», dit-elle.

Treize pays ont été invités: l'Algérie, l'Allemagne, l'Autriche, l'Egypte, la France, l'Italie, la Libye, le Mali, Malte, le Niger, la Slovénie, le Tchad et la Tunisie. L'Union européenne sera représentée par le commissaire européen aux Migrations et Affaires intérieures, l'Estonie en tant que Présidente du Conseil de l'UE et le Service européen pour l'action extérieure (SEAE).

S'y joignent l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) et, pour la première fois, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). (ats/nxp)

Créé: 13.11.2017, 06h26

Galerie photo

 Crise migratoire: le drame des migrants en Méditerranée (Juillet 2017-24 juin 2018))

Crise migratoire: le drame des migrants en Méditerranée (Juillet 2017-24 juin 2018)) Les migrants et les réfugiés traversent la Méditerranée pour atteindre l'Italie ou la Grèce.

Articles en relation

Rescapé de l'enfer migratoire, il raconte son errance

Film Un Éthiopien retrace dans un film sa terrifiante trajectoire de migrant à travers le Soudan et l'Egypte. Témoignage. Plus...

Trump rejette la faute sur le système d'immigration

Etats-Unis Video Pour le président, c'est la loterie des «green cards» qui a permis au tueur de Manhattan d'entrer dans le pays. Plus...

Non à l'immigration et non à l'islam: l'UDC fixe son cap pour 2017

Politique fédérale Editorial Le parti est désormais prêt pour sa nouvelle initiative anti-immigration. Dans la foulée, il muscle sa politique face à l’islam radical. Plus...

Plus de 3000 migrants interpellés à Sabratha

Libye En reprenant la ville de Sabratha, devenue une plaque tournante du trafic de migrant, le GNA a arrêté 3150 migrants clandestins. Plus...

Jeune et migrant, ce profil qui prédestine à la noyade

Drame Tout comme les hommes peu âgés, les étrangers sont surreprésentés dans les statistiques d’accidents aquatiques. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.