Prothèses défectueuses: un hôpital cantonal jugé

SuisseUn hôpital cantonal est dans le collimateur de la justice après l'usage de prothèses de hanche défectueuses.

Des prothèses de hanche défectueuses auraient été signalées tardivement.

Des prothèses de hanche défectueuses auraient été signalées tardivement. Image: Archive/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Institut suisse des produits thérapeuthiques Swissmedic mène une enquête pénale contre un hôpital cantonal. Comme le mentionne une décision du Tribunal pénal fédéral, des prothèses de hanche défectueuses auraient été signalées tardivement.

Début août 2018, la police soleuroise a mené une perquisition dans une fondation à la demande de Swissmedic. Cette fondation avait effectué une analyse métallurgique sur une prothèse suspecte sur mandat d'un médecin de cet hôpital.

Swissmedic a eu connaissance de problèmes survenus sur ces prothèses seulement lorsque ce médecin s'est adressé à elle pour savoir qui devait supporter les coûts de l'analyse. Or tout incident sérieux doit être annoncé dans les 30 jours. Ce sont ces retards qui ont amené l'institut à ouvrir une enquête.

La décision publiée mardi par la Cour des plaintes du Tribunal pénal fédéral ne traite pas cette enquête en soi. Elle se penche sur la demande du médecin de mettre sous scellés les pièces saisies lors de la perquisition.

La Cour des plaintes s'est déclarée incompétente et n'est pas entrée en matière. Elle a renvoyé l'affaire à Swissmedic. (décision BV.2018.24 du 19 décembre 2018) (ats/nxp)

Créé: 15.01.2019, 19h38

Articles en relation

Implant Files: Swissmedic calme le jeu

Suisse Contrairement aux médicaments, les dispositifs médicaux ne sont pas soumis à un feu vert officiel. Plus...

Feu vert de Swissmedic pour une thérapie génique

Suisse Novartis, qui a reçu l'homologation du gendarme helvétique des médicaments, a promis que son traitement sera produit dès 2020 sur son site argovien de Stein. Plus...

Swissmedic perd face à Alkopharma

Santé L’autorité de surveillance des médicaments a perdu devant le Tribunal cantonal valaisan. Pour la justice, la vente d’un anti-cancéreux périmé n’a pas mis en danger la santé des patients. Plus...

Swissmedic rappelle 4 médicaments pour le coeur

Suisse Le rappel porte sur des lots de Spirig HealthCare, Axapharm, Helvepharm et Mepha Pharma. Tous contenaient le principe actif valsartan. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.