Le PS mise sur les testaments pour renflouer ses caisses

FinancementChaque parti a besoin de soutiens pour pouvoir fonctionner. Le Parti socialiste mise pour sa part sur les legs et les héritages pour améliorer ses finances.

Léguer son héritage à un parti ou une organisation se pratique de plus en plus en Suisse.

Léguer son héritage à un parti ou une organisation se pratique de plus en plus en Suisse. Image: Archive/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Vous souhaitez vous assurer avec le Parti socialiste que les valeurs sociales qui ont jalonné votre vie soient perpétuées. Vous pouvez préparer un testament en faveur d'une Suisse sociale et équitable afin de laisser une trace pour les générations futures.» Telle est une partie du message (en allemand uniquement) qui figure sur le site du PS.

Rappelons que le PS Suisse ne touche aucune subvention des grandes banques ou des assurances et qu'il se finance uniquement par les cotisations de ses membres et des dons. Des dons qui peuvent aussi provenir des legs et des héritages. «Encore et encore, nous recevons des demandes de personnes qui veulent nous inclure dans leur testament. Raison pour laquelle nous avons préparé un guide gratuit qui apporte des réponses aux principales questions», précise le parti. Selon le Blick, qui s'est penché sur la question, une soixantaine de personnes se seraient montrées intéressées.

Pas de dons de l'économie

«C'est un sujet délicat mais nous y portons beaucoup d'attention», note la secrétaire du PS Flavia Wasserfallen dans le journal alémanique. «Comme nous refusons les dons issus de l'économie, nous avons dû renoncer par exemple d'un demi-million de francs. Nous devons donc envisager toutes les autres possibilités. »

La secrétaire précise encore: «Nous ne voulons forcer personne à préparer un testament en notre faveur. Mais certains de nos membres sont préoccupés par cette question et souhaitent s'engager pour le parti même au-delà de leur mort. »

Les ONG le font déjà

Faire appel aux héritages et aux legs pour renflouer ses caisses, l'idée est nouvelle pour un parti politique. Mais elle ne l'est pas pour les organisations d'entraide et les associations qui y font déjà appel depuis plusieurs années. A l'image du WWF par exemple qui récolte des montants parfois très importants. Selon le dernier rapport annuel 2012/2103, l'ONG a récolté 6,74 millions de francs! «Mais ces sommes fluctuent énormément. Ainsi en 2010/2011, nous n'avons reçu que 1,59 million», tempère la porte-parole Pierrette Rey.

Au PS, on est bien conscient qu'il est difficile de budgétiser les dons qui vont parvenir. «C'est un projet à long terme et nous verrons les résultats concrets dans une dizaine d'années», note Flavia Wasserfallen. (nxp)

Créé: 02.07.2014, 11h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.