Passer au contenu principal

Les psychologues disent leur ras-le-bol face à un modèle «absurde»

Les psychothérapeutes plaident pour une reconnaissance par l’assurance de base. Quel impact sur les coûts de la santé?

Vendredi à Berne, les psychologues-psychothérapeutes ont remis 3658 lettres au conseiller fédéral Alain Berset.
Vendredi à Berne, les psychologues-psychothérapeutes ont remis 3658 lettres au conseiller fédéral Alain Berset.
Keystone

Pour dénoncer le traitement «indigne» dont ils s’estiment victimes, les psychologues de Suisse sont montés au front, vendredi, à Berne. Lors d’une action devant les bureaux du Département de l’intérieur (DFI) d’Alain Berset, ils ont remis 3658 lettres de spécialistes clamant leur exaspération. Leur demande: être enfin affranchis de la tutelle des psychiatres et reconnus à part entière par l’assurance de base.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.