La pub en caserne pour le Gripen agace des soldats

VotationSelon la presse, les militaires râlent au sujet de la campagne «orientée» en faveur de l’avion de combat suédois qui est menée au sein même des casernes. L'armée parle elle d’information «appropriée».

La bataille pour le Gripen fait rage, même dans les rangs de l'armée.

La bataille pour le Gripen fait rage, même dans les rangs de l'armée. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'armée tenterait-elle de jeter ses dernières forces dans la bataille au sein même de ses troupes pour remporter la votation du 18 mai sur le fonds Gripen mal partie dans les sondages? C’est du moins ce que suggère Blickce lundi. Le titre alémanique révèle que les officiers mèneraient une campagne tous azimuts au sein même des casernes. Au point que les soldats en auraient assez de se faire chanter les louanges de l’avion de combat suédois.

Selon le journal, les officiers ont été encouragés à informer leurs subordonnés, sans pour autant donner des consignes de vote. «Il y va de la sécurité du pays. Et si un commandant ne le comprend pas, il faudrait peut-être qu’il se demande s’il est au bon endroit dans l’armée», rétorque le porte-parole de l’armée, Christoph Brunner. «L’armée a le devoir d’informer ses troupes de manière appropriée et pour des questions politiques des points qui la concernent», ajoute-t-il.

Un soldat: «Pour moi, il s’agissait clairement de propagande»

Mais la méthode n’est pas du goût de tout le monde. «On nous a passé un film d’une bonne heure sur le Gripen, complètement orienté en faveur de l’avion de combat, et accompagné de graphiques, raconte ainsi un soldat de la caserne de Rafz (ZH). La Suède y était portée aux nues.».

L’homme précise: «Pour moi, il s’agissait clairement de propagande.» D’autant que la discussion qui a suivi n’aurait guère laissé de place aux critiques. Un autre militaire qui vient de terminer sa formation de sergent-major renchérit: «Depuis le début de l’école, j’ai dû entendre cette «information» trois fois déjà.»

Alors s’agit-il vraiment de propagande de l’Etat au sein des casernes? Le porte-parole de l’armée se défend: «Ce qui ne serait pas normal, c’est de recommander tel ou tel vote. Mais une information montrant les aspects positifs du Gripen est autorisée», nuance-t-il.

Une chose est sûre: la méthode énerve les opposants du Gripen. Pour la conseillère nationale Chantal Galladé (PS/ZH), il s’agit même d’une façon de faire «problématique et inacceptable», car les soldats sont des citoyens comme tout le monde, selon elle. Pour la politicienne, l’armée ne devrait informer sur le Gripen qu’à partir du moment où il est accepté sur le peuple. (nxp)

Créé: 28.04.2014, 10h08

Galerie photo

Les couacs et scandales du Gripen en images

Les couacs et scandales du Gripen en images Depuis qu'Ueli Maurer a choisi le Gripen pour remplacer les vieux F5-Tiger, les couacs et scandales se succèdent. Rappel en images.

Articles en relation

Le Conseil fédéral vole en formation pour le Gripen

Votations du 18 mai Le comité de soutien au Gripen distribue un tous-ménages en vue du scrutin du 18 mai. Fait exceptionnel, trois membres du Conseil fédéral apportent leur appui à l'avion de combat suédois. Plus...

La partie s'annonce difficile pour les Gripen

Votation du 18 mai Le ministre de la défense Ueli Maurer a fort à faire pour convaincre la population de la nécessité d'acquérir un nouvel avion de combat, lors de la votation du 18 mai. Plus...

Les plaintes se multiplient après un reportage sur le Gripen

Avions de combat Le médiateur de la SSR pour la Suisse alémanique a reçu au moins 90 plaintes après la diffusion sur la SRF d'un reportage critique sur le Gripen. Plus...

Maurer considère l'armée comme son «enfant»

Déclarations Ueli Maurer a eu des mots durs à l'encontre de la télévision SRF après son reportage sur le Gripen. Il s'agit «d'un réflexe de père», confie-t-il, l'armée étant pour lui «comme un enfant». Plus...

Ueli Maurer perd ses nerfs en direct

Interview La votation du 18 mai sur l'achat du Gripen rend nerveux le conseiller fédéral. Le ton est monté lors d'une émission jeudi soir de la télévision alémanique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.