Passer au contenu principal

Quinze fongicides pourraient être interdits

L'Office fédéral de l'agriculture lance une procédure pour retirer l'autorisation des fongicides contenant du chlorothalonil.

archive/photo d'illustration, Keystone

L'OFAG se penche sur quinze fongicides contenant du chlorothalonil, une substance utilisée entre autres dans la culture de céréales. Il lance mardi une procédure de consultation permettant aux organisations écologistes de s'exprimer sur le réexamen de cette substance.

La décision sur l'autorisation des produits concernés doit être rendue dans le courant de l'automne, précise l'OFAG dans un communiqué diffusé lundi. Le chlorothalonil est une substance active utilisée comme fongicide depuis les années 70 dans l'agriculture, notamment dans la culture des céréales, des légumes, de la vigne et des plantes ornementales.

Eaux souterraines contaminées

Le réexamen a montré que certains produits de dégradation de cette substance pouvaient être mesurés en quantité trop importante dans les eaux souterraines. À la fin de juin, l'eau potable du village de Domdidier (FR) a dû être coupée après que du chlorothalonil y a été découvert à un taux trop élevé.

Pour corriger ce problème, l'OFAG, d'entente avec l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV), envisage un retrait de l'autorisation de tous les fongicides contenant cette substance.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le chlorothalonil est particulièrement toxique pour les poissons et les invertébrés aquatiques. Une exposition à cette substance a aussi conduit à des dommages au niveau des reins et de l'estomac chez les rongeurs, notamment des tumeurs.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.