Pas de quota féminin au sein du Conseil fédéral

SuisseLe Conseil national ne veut pas instaurer de critère de genre pour l'élection au Conseil fédéral. Le Conseil des Etats s'était prononcé pour l'initiative parlementaire, à l'exception de l'UDC.

La question de la représentation des genres au Conseil fédéral se repose à chaque élection.

La question de la représentation des genres au Conseil fédéral se repose à chaque élection. Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La constitution n'a pas besoin de garantir une place aux femmes au sein du Conseil fédéral. Contrairement au Conseil des Etats, le Conseil national a rejeté lundi par 107 voix contre 72 et une abstention une initiative parlementaire de Raphaël Comte (PLR/NE).

Ce texte veut inscrire dans la Constitution une représentation équitable des genres lors de l'élection du Conseil fédéral et des autres autorités par les Chambres. Il n'y aurait pas de quotas, l'initiative ne comporte ni restriction de la liberté du Parlement, ni contrainte de vote, souligne l'initiant.

Il n'y a pas la nécessité d'introduire un critère de genre dans la Constitution fédérale. Elle doit être mise en œuvre en particulier par les partis politiques et ces derniers peuvent parfaitement y parvenir, comme en témoigne l'élection en décembre des conseillères fédérales Viola Amherd et Karin Keller-Sutter.

Dans les tribunaux fédéraux, les femmes sont également bien représentées, a rappelé Barbara Steinemann (UDC/ZH) au nom de la commission.

Au Conseil des Etats, le texte a récolté des soutiens parmi tous les partis, sauf à l'UDC. La question de la représentation des genres au Conseil fédéral se repose à chaque élection. (ats/nxp)

Créé: 04.03.2019, 20h20

Articles en relation

Quota de dirigeantes dans les mains du Parlement

Entreprises Le Conseil fédéral lui a remis sa copie dans le cadre de la révision du droit de la société anonyme, qui doit ancrer les exigences de l'initiative contre les rémunérations abusives. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.