Passer au contenu principal

L'homme fort de Crans-Montana visé par une plainte aux Etats-Unis

Un hedge fund new-yorkais et d’anciens associés accusent Radovan Vitek de leur avoir volé plus d'un milliard de dollars. Mais les plaignants ne sont pas des enfants de chœur.

Radovan Vitek, magnat tchèque de l'immobilier, est propriétaire des remontées mécaniques de Crans-Montana depuis 2014.
Radovan Vitek, magnat tchèque de l'immobilier, est propriétaire des remontées mécaniques de Crans-Montana depuis 2014.
Dominic Steinmann

Radovan Vitek, le maître des remontées mécaniques de Crans Montana où il est domicilié, est un homme qui dérange. Et pas seulement en Valais, où il vient d’obtenir un accord pour mettre à l’enquête un pharaonique complexe hôtelier à 200 millions de francs au pied des pistes. A New York, le magnat tchèque de l’immobilier et multimilliardaire est visé par une plainte déposée par d’anciens partenaires et associés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.