Le rail, une alternative économique au Gothard

Circulation routièreDes ingénieurs plaident pour que le trafic routier soit transféré sur le rail, le temps de rénover le Gothard.

Les voies de l'axe du Gothard à Erstfeld.

Les voies de l'axe du Gothard à Erstfeld. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le plaidoyer est tardif, et pourtant un groupe d’ingénieurs indépendants, formé d’anciens cadres des CFF, espère encore pouvoir faire pencher la balance contre le percement d’un deuxième tube routier au Gothard. Pas pour des raisons de protection de l’environnement, mais juste pour une question de bon sens. «L’alternative existe, elle est crédible et faisable. Et surtout elle est beaucoup moins chère. On pourrait économiser 1,8 milliard de francs», explique François Massy, ancien ingénieur et porte-parole romand de ce groupe bénévole et non politisé.

L’idée développée il y a quelques mois, et présentée hier à Lausanne, part d’un simple constat. La Suisse va inaugurer en juin prochain le tunnel ferroviaire de base du Gothard, qui a coûté 12 milliards à la Confédération. La nouvelle ligne va offrir de grandes capacités de ferroutage qui seront sous-employées dans un premier temps. Quant au tunnel de faîte du Gothard, entre Göschenen et Airolo, il restera en fonction, mais ne sera quasi plus exploité. C’est une opportunité pour transférer tout le trafic routier sur le rail, le temps de rénover le tunnel du Gothard. Les voitures passeraient par le tunnel de faîte. Les camions qui font du transport en Suisse emprunteraient, eux, le tunnel de base entre Erstfeld et Biasca. Quant au trafic poids lourd international, il utiliserait la future chaussée roulante Bâle-Chiasso, qui entrera en fonction en 2020, et qui passe aussi par le tunnel de base du Gothard.

Possible réouverture du dossier?

Le transbordement de la route au rail nécessiterait quelques adaptations des terminaux routiers existants pour les voitures, et des aménagements plus conséquents pour les camions à Erstfeld et à Biasca. Il faudra également acheter ou louer plusieurs convois ferroviaires. Mais cette solution permettrait de substantielles économies, insiste le groupe d’ingénieurs. Au lieu des quelque 2,8 milliards de francs que coûtent la construction du deuxième tube et la rénovation du tunnel routier, les spécialistes tablent sur un peu plus d’un milliard de francs!

«Nous sommes des citoyens soucieux de l’argent du ménage fédéral. Nous sommes indépendants et ne servons les intérêts de personne, insiste Serge Anet, ingénieur retraité qui a rejoint le groupe créé outre-Sarine. Nous voulons juste que les gens connaissent l’existence de cette variante.» L’espoir de ces ingénieurs indépendants, c’est qu’un non des citoyens permette de rouvrir le dossier. «La décision du parlement était prématurée. On compte sur le bon sens des citoyens».

Créé: 10.12.2015, 17h42

Articles en relation

«Les Romands ont tout intérêt à avoir un deuxième tunnel au Gothard»

Votation Les Suisses voteront le 28 février 2016 sur la construction d'un tube routier au Gothard. Olivier Français appelle d'ores et déjà à un oui dans les urnes. Plus...

Doubler le Gothard? Le combat reprend en force

Routes Le tunnel routier du Gothard fête ses 35 ans. L’occasion d’une visite guidée organisée par les partisans d’un deuxième tube. Reportage. Plus...

«Pas besoin de deux tunnels pour rendre le Gothard plus sûr»

Circulation routière L'Association transports et environnement (ATE) conteste les arguments de Doris Leuthard. Et plaide contre le creusement d'une deuxième voie routière. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...