Razzia antidrogue autour de la Reitschule

BerneDans la soirée de vendredi, la police cantonale bernoise a mené une action ciblée contre le trafic de drogue près du centre alternatif. Onze personnes ont été interpellées.

Le centre alternatif de la Reitschule, juillet 2016.

Le centre alternatif de la Reitschule, juillet 2016. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police cantonale bernoise a mené vendredi soir une action ciblée contre le trafic de drogue dans les environs du centre alternatif de la Reitschule. Onze personnes ont été interpellées et seront dénoncées pour divers délits.

Au total, 46 grammes de cocaïne, 22 grammes de haschich, de petites quantités de marijuana, 35 pilules de drogues synthétiques et de l'argent liquide ont été saisis, a indiqué la police cantonale samedi dans un communiqué.

Quatre des onze personnes interpellées ont été écrouées pour divers motifs, le temps notamment d'élucider leur statut avec la police des étrangers. Les autres ont été remises en liberté.

Lors d'une interpellation effectuée à l'intérieur de la Reitschule, les agents ont été pris à partie par des personnes présentes. Ils ont dû faire usage de leur bâton tactique, note encore la police. (ats/nxp)

Créé: 07.04.2018, 17h15

Articles en relation

Défilé pacifique pour les 30 ans de la Reitschule

Berne Une manifestation pacifique a marqué samedi les trente ans du centre culturel alternatif bernois. Plus...

Tentative d'incendie de la Reitschule: 4 ans de prison

Berne Le Tribunal fédéral a rejeté son recours: le jeune homme qui avait déposé un engin explosif à la Reitschule en 2007 écope d'une peine de 4 ans de prison. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.