«Pas reconnu comme lanceur d'alerte, c'est ridicule»

Tribunal pénal fédéral L'ex-informaticien d'HSBC Hervé Falciani juge «ridicule» que la justice suisse ne le reconnaisse pas comme lanceur d'alerte.

Hervé Falciani a été condamné vendredi à cinq ans de prison pour espionnage économique.

Hervé Falciani a été condamné vendredi à cinq ans de prison pour espionnage économique. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans une interview accordée au quotidien «Le Matin», le Français réagit au verdict du Tribunal pénal fédéral qui l'a condamné vendredi à cinq ans de prison.

«Le tribunal a exclusivement retenu l'espionnage économique, ce n'est pas sérieux», déclare Hervé Falciani dans l'entretien réalisé par téléphone depuis l'Espagne et publié samedi dans le journal romand. «les faits parlent d'eux-mêmes. Tout s'est réduit comme une peau de chagrin», dit-il.

L'ex-informaticien d'HSBC a été reconnu coupable de tentative de service de renseignements économiques par le TPF. Il a en revanche été acquitté des infractions de violation du secret bancaire et de soustraction de données.

Hervé Falciani dit ne «pas avoir d'émotion» à la lecture du verdict, «excepté celle de devoir expliquer à mes proches qu'ils n'ont pas à s'inquiéter». Il confie avoir «un sentiment pragmatique».

«Mon meilleur recours, c'est ma visibilité»

«Aujourd'hui, on apprend la vacuité de tout ce qui m'a été reproché alors que je luttais contre l'opacité financière et les manquements de la banque HSBC, lesquels ont été reconnus depuis», affirme le Français, qui n'a pas comparu vendredi à Bellinzone devant le TPF. Il était également resté absent pendant toute la durée de son procès, déclarant n'avoir aucune confiance en la justice helvétique.

«Je ne vais pas me gêner de recourir», annonce-t-il. A une nuance près: «pas juridiquement, puisque je n'accorde pas de légitimité à Bellinzone (...) Mon meilleur recours, c'est ma visibilité. Et mon expertise dans tous les pays qui le souhaitent».

«Ce jugement est un tremplin formidable pour agir et réagir (...) Ce procès est une tribune inespérée pour mes projets en cours et futurs», ajoute-t-il. Hervé Falciani évoque avec le sourire un regret, celui de ne plus pouvoir participer à la Course de l'Escalade, à Genève, ou alors déguisé en Schtroumpf». (ats/nxp)

Créé: 28.11.2015, 08h44

Articles en relation

Lourde peine pour Hervé Falciani

Justice L’ex-employé de HSBC a été condamné à 5 ans de prison ferme. Il n’a pas assisté à son jugement. Plus...

Hervé Falciani condamné à cinq ans de prison

Bellinzone Le Tribunal pénal fédéral a condamné par défaut vendredi l'ex-informaticien de la banque HSBC. Plus...

La défense de Falciani plaide le sursis

Bellinzone Le procès par défaut d'Hervé Falciani s'est terminé vendredi en fin de matinée, peu après la plaidoirie de son défenseur. Plus...

L'avocat d'HSBC dénonce des dommages «inestimables»

procès Falciani L'ex-informaticien de la banque s'était approprié l'équivalent de 67 gigabytes de données brutes, soit 2'600'000 pages ou plus de 5300 classeurs fédéraux. Plus...

Peine de prison ferme requise contre Falciani

Procès Le procureur fédéral a requis une peine de six ans de prison ferme contre l'ex-informaticien. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.