Passer au contenu principal

Le record de température a été enregistré à Sion

L'ensemble de la Suisse a continué de souffrir de la canicule jeudi après une nouvelle nuit tropicale. La vague de chaleur entraîne des pics d'ozone.

Sept astuces pour se rafraîchir.

C'est à Sion qu'il a fait le plus chaud jeudi en Suisse, avec 36,6 degrés peu après 17 heures, selon meteonews. La capitale valaisanne bat ainsi son record pour un mois de juin (36,2 en 2014). Neuf autres communes de plaine, dont Payerne (34,7) et Fribourg (33,7) ainsi que Berne (36) ont également battu ce record mensuel. En altitude, c'est le cas dans onze endroits, dont La Brévine (NE) à 33,2, Evolène (VS) à 28,1 ou La Dôle (VD) à 28.

Des records absolus depuis le début des mesures ont été dépassés dans un village de plaine, à Koppigen BE (36,5) et sept sites d'altitude, en particulier au Tessin en raison d'un faible foehn du nord, a précisé Meteosuisse. Avec 35,4 degrés, Piotta, à 1007 m, est la commune de montagne où il a fait le plus chaud jeudi.

Record vieux de 36 ans

En Suisse romande, Crans-Montana (VS), à 1508 m, égale un record vieux de 36 ans, à 31 degrés. Idem pour le Grand-Saint-Bernard (VS), à 2472 m, où, avec 21,6 degrés, il a fait aussi chaud qu'en août 2012.

La température la plus élevée de tout l'été dernier (36,2) est ainsi déjà battue. Et ce n'est pas fini. Après un léger tassement vendredi, MeteoNews annonce une reprise vers le haut du mercure. Le record absolu, enregistré le 11 août 2003 à Grono (GR), demeure de 41,5 degrés.

La nuit de mercredi à jeudi est restée tropicale sur une bonne partie du territoire. C'est à Vevey (VD), où la chaleur n'est pas descendue en dessous de 25,3 degrés, qu'elle a été la plus chaude.

(Retour sur la canicule de 2003)

Alerte à l'ozone

La canicule entraîne des pics d'ozone, a prévenu la Conférence des chefs des services cantonaux de la protection de l'environnement (CCE). Les concentrations ont dépassé mercredi dans plusieurs stations la valeur de 180 microgrammes par mètre cube, soit une fois et demie la valeur limite légale.

La plus forte concentration en ozone a été mesurée mercredi vers 20h à Chiasso (TI) avec 296 microgrammes par mètre cube, indique la CCE, qui se base sur les chiffres de l'Office fédéral de l'environnement. En Suisse romande, le record est détenu par Yverdon-les-Bains (VD), avec 281 microgrammes par mètre cube vers 14 heures.

Jeudi, les valeurs d'ozone sont restées très élevées, même si le cap des 200 microgrammes par mètre cube n'a été dépassé qu'à Bâle, avec 203 microgrammes par mètre cube. Via la CCE, les autorités cantonales recommandent à la population de limiter les efforts physiques intensifs en plein air. Ils appellent par ailleurs à agir pour diminuer les émissions polluantes.

Vitesse limitée au Tessin

Différentes mesures ont du reste été prises notamment par le Tessin qui a limité la vitesse à 80 km/h sur l'autoroute A2 entre Chiasso et Taverne et sur l'A394 entre Mendisio et Gaggiolo, véhicules de secours exceptés. Les autorités tessinoises ont par ailleurs ordonné l'interdiction pour les poids lourds de dépasser sur les autoroutes.

Alors que les uns restreignent, d'autres encouragent. Ainsi des cantons de Vaud, Valais et Genève. Les deux premiers proposent un bon de 20 francs à leurs résidents sur l'achat d'un abonnement CFF demi-tarif «découverte», valable deux mois. L'action vise à améliorer la qualité de l'air en encourageant l'utilisation des transports publics.

A Genève, automobilistes et cyclomotoristes bénéficieront dès vendredi d'un tarif réduit pour l'ensemble de l'offre urbaine et régionale unireso. La mesure sera reconduite journellement jusqu'à la fin de l'épisode de pollution.

Hôpitaux pas encore débordés

La population semble pour l'heure assez bien supporter ces conditions extrêmes. Selon une enquête menée par Keystone-ATS dans les hôpitaux de plusieurs cantons, on ne constatait aucune hausse significative aux urgences. Tout au plus quelques établissements alémaniques ont fait part d'«une certaine augmentation» des cas liés à la vague de chaleur.

Au CHUV, aucune recrudescence d'activité en lien avec la canicule n'a été constatée. Mais la situation pourrait changer en fin de semaine, selon son service de presse. Les mesures de prévention dans le cadre du plan canicule, comme par exemple les visites aux plus de 75 ans qui le souhaitent à Lausanne, semblent efficaces.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.