Colis piégé: le TF confirme 10 ans de prison

Journal Bota Sot L'homme qui avait envoyé un colis piégé à un journal albano-kosovar purgera bien 10 ans de prison. Le Tribunal fédéral a rejeté son recours.

Un colis piégé avait été envoyé à la rédaction du «Bota Sot». L'auteur de la tentative d'attentat a été condamné à 10 ans de prison.

Un colis piégé avait été envoyé à la rédaction du «Bota Sot». L'auteur de la tentative d'attentat a été condamné à 10 ans de prison. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les juges de Mon Repos ont rejeté le recours de l'individu qui avait envoyé un colis piégé à la rédaction zurichoise du journal albano-kosovar Bota Sot en 2002. La peine de 10 ans de prison prononcée en 2017 est définitive.

Dans cet arrêt publié mercredi, le Tribunal fédéral (TF) n'a pas admis les arguments du recourant. Ce dernier contestait la peine de 10 ans fixée par le Tribunal pénal fédéral pour tentatives répétées de meurtre et infractions à la législation sur les armes.

L'homme, âgé aujourd'hui de 42 ans, marié et père de trois enfants, demandait que la cause soit renvoyée à Bellinzone, ou que la sanction soit réduite à 8 ans. Il invoquait notamment la durée écoulée entre les faits et le jugement, sa bonne conduite depuis lors ainsi que ses aveux et ses regrets.

Confondu par son ADN

Dans le jugement de 2017, les juges du Tribunal pénal fédéral avaient retenu que ce double ressortissant suisse et macédonien avait envoyé un colis piégé à la rédaction de Bota Sot. Le paquet n'avait pas été ouvert sur place mais emporté chez le rédacteur en chef.

Le frère du destinataire avait ouvert le carton le lendemain lors d'une fête de famille. Par chance, il l'avait entamé sur le côté, ce qui avait évité le déclenchement de la mise à feu. L'enquête menée par le Ministère public de la Confédération avait été abandonnée au bout d'un an.

A fin 2015, le quadragénaire a été confondu par son ADN, après une bagarre à Zurich. Il a toujours affirmé avoir agi seul et voulu se venger de Bota Sot qui aurait rendu publics des déplacements de civils durant la guerre du Kosovo et provoqué ainsi des massacres. (arrêt 6B_241/2018 du 4 octobre 2018) (ats/nxp)

Créé: 17.10.2018, 12h09

Articles en relation

L'auteur d'un attentat raté risque 11 ans de prison

Tribunal pénal fédéral Il avait envoyé un colis piégé au journal albanophone Bota Sot à Zurich. Par chance, la grenade n'a pas explosé. Le MPC requiert 11 ans de prison. Plus...

L'auteur de l'attentat raté contre Bota Sot jugé

Tribunal pénal fédéral Il voulait tuer, avec un colis piégé, plusieurs personnes de la rédaction d'un journal albano-kosovar. L'homme comparaît ce mercredi devant le TPF. Plus...

L'auteur d'un projet d'attentat jugé en août

Suisse L'homme soupçonné d'avoir projeté en 2002 une attaque contre la rédaction du média albanophone Bota Sot, à Zurich, comparaîtra devant le Tribunal pénal fédéral (TPF) le 16 août. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...