Passer au contenu principal

SurveillanceUn référendum contre les écoutes téléphoniques

Selon la révision de la loi, les fournisseurs de services postaux comme les opérateurs de télécommunications devront conserver durant six mois les données secondaires. Ces informations permettent de savoir qui a communiqué avec qui, à quelle date, pendant combien de temps et avec quels moyens techniques.

Données «en danger»

«Pas efficace»

Antennes «antidémocratiques»

Fantôme de Snowden

ats