Passer au contenu principal

«Cette réforme fiscale se fera sur le dos des familles»

Les Verts ne veulent pas du deal qui lie nouvelle imposition des entreprises et financement de l’AVS. La présidente du parti, Regula Rytz, s’explique.

Regula Rytz, présidente des Verts: «Ce qui nous est proposé ici est inacceptable.»
Regula Rytz, présidente des Verts: «Ce qui nous est proposé ici est inacceptable.»
ANTHONY ANEX, Keystone

Les Suisses semblent convaincus par la RFFA, ce deal concocté par le PS et le centre droit et qui lie réforme de la fiscalité des entreprises – avec le remplacement des régimes spéciaux par de nouveaux outils fiscaux – à un financement de 2 milliards pour l’AVS. Selon un premier sondage Tamedia (éditeur de ce journal), 62% des personnes interrogées seraient prêtes à glisser un oui dans l’urne, et ce tous partis confondus (voir encadré). Faut-il y voir un désaveu pour les Verts, qui combattent le texte? Interview de leur présidente, Regula Rytz.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.