Passer au contenu principal

Réformer l’agriculture reste un casse-tête

Tiraillé entre libéralisme et protectionnisme, le secteur se cherche un avenir. Mais les paysans eux-mêmes n’arrivent pas à se mettre d’accord.

Les agriculteurs sont ballottés de crise en crise (ici celle du lait de 2009), de votation en votation.
Les agriculteurs sont ballottés de crise en crise (ici celle du lait de 2009), de votation en votation.
REUTERS/DENIS BALIBOUSE - A

En pleine crise du lait, Doris Leuthard était huée à Saignelégier (JU) par des paysans qui lui jetaient leurs bottes. C’était en 2009. Huit ans plus tard, son successeur au Département de l’économie se trouve confronté à la même colère. En annonçant sa volonté d’assouplir les protections douanières, Johann Schneider-Ammann s’est attiré les foudres du monde agricole et d’une partie des politiques.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.